TEST: 2245

RENCONTRE - Gianina Vechiu ouvre à Bucarest une cave à vin "Nicolas"

Par Grégory Rateau | Publié le 08/02/2021 à 00:00 | Mis à jour le 09/02/2021 à 11:17
vins nicolas bucarest

Cette semaine, notre rédaction est allée à la rencontre de Gianina Vechiu, une Roumaine amoureuse de la France et qui vient de monter à Bucarest avec son compagnon français, Mehdi Chermak, une cave à vin sous la célèbre enseigne française "Nicolas".

 

Pourquoi avoir choisi d'ouvrir une cave à vin à Bucarest et pourquoi avoir choisi l'enseigne française Nicolas?

Lorsque nous habitions en région parisienne, nous nous étions liés d'amitié avec notre caviste Nicolas dont les conseils étaient toujours très pertinents et cette notion de conseil est véritablement dans notre ADN (nous avions travaillé dans des sociétés de services). Nicolas a plus de 190 ans d'expérience dans la distribution de vins et de spiritueux, une gamme de produit très large et un savoir-faire en terme de vente et de service reconnu, le choix de s'associer avec l'image de Nicolas était donc naturel pour nous.

 

Le "made in France" est-il toujours aussi recherché en Roumanie?

La qualité et la diversité des vins français n'est plus à présenter. Actuellement, notre gamme de vin est à 95 % composée de vins rouges, de blancs, de rosés et de champagnes de toutes les régions viticoles françaises. Notre clientèle recherche essentiellement des vins français. Certains clients qui ont franchi la porte de notre cave à vin et qui ont avoué ne pas connaître le vin français sont vite tombés sous le charme et sont devenus des clients réguliers.

 

Tous les points de vente de l'enseigne ont été fermés en France pendant une certaine période suite à la pandémie. L'idée d'un caviste digital est-elle une solution envisageable sur le long terme?

Nous sommes de ceux qui restons persuadés que les magasins "physiques " ont encore leur mot à dire. En fait, les deux sont indissociables. L'un pour le lien entre le caviste et son client, l'autre pour la gamme étendue et le confort d'achat. Je pense que le magasin physique est l'avenir du digital.

 

Pour nos lecteurs, quels seraient selon vous les vins "stars" de la maison, ceux qui ont aussi le meilleur rapport qualité-prix?

En Rouge: Le Château Magnan -Figeac (Saint-emmilion Grand Cru 2015) et Crozes Hermitage (Nobles Rives).

En blanc:  Le Chablis Vaux Serein et Le Tariquet Côte de Gascogne.

Rosé : L'Estandon Heritage et Château Cavalier, Cuvée Marafiance

Champagne : Nicolas et Monopole Heidsieck 

 

Les Roumains sont-ils prêts à mettre le prix d'ailleurs pour consommer de meilleurs produits? 

Nous proposons des vins à partir de 15 Ron (Les Grumes de Nicolas) cependant, nos ventes moyennes se situent autour de 100 Ron. Notre clientèle est prête à mettre le prix nécessaire pour acquérir un vin de qualité et cela tombe bien, nous ne proposons que des vins de qualité.

 

Jouons au jeu des associations si vous le voulez bien. Je vous donne un plat roumain et vous y associez le vin de votre choix:
 

Fromage burduf : Arbois Rouge Poulsard (71 ron)

Sarmale : Un Pinot Noir de Bourgogne (Nuiton - Beaunoy) (64 Ron) en vin rouge ou un Chablis Vaux Serein en vin blanc (82 Ron)

Ceafa de porc la gratar: Bordeaux Château D'Arcins (78 ron)

 

 

Adresse de la boutique : Strada Borșa 2, București

Sur le même sujet
grégory rateau

Grégory Rateau

Rédacteur en chef et directeur du média LePetitJournal.com/Bucarest, ancien chroniqueur à RRI, poète et écrivain
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Bucarest !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Grégory Rateau

Rédacteur en chef de l'éditon Bucarest.

À lire sur votre édition locale