Jeudi 18 octobre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

DEUIL NATIONAL - Qu’est-ce que ça veut dire ?

Par Gabriela Pîrloagă | Publié le 12/12/2017 à 00:00 | Mis à jour le 27/12/2017 à 13:30
Photo : deuil national
Regele-a-murit--Ce-inseamna-zilele-de-doliu-national

Suite à la disparition du Roi Michel Ier, le dernier roi de Roumanie, trois journées de deuil national, les 14, 15 et 16 décembre, ont été décrétées par le gouvernement. Mais qu’est-ce qu’un deuil national et surtout en quoi celui-ci va-t-il consister ?

 


En Roumanie, c’est le gouvernement qui décide de la mise en place d'une ou de plusieurs journées de deuil.

 


Ces journées de deuil se traduisent effectivement par la mise en berne du drapeau roumain sur les édifices publics. Puis, les chaînes de télévision roumaines, ainsi que les institutions culturelles devront adapter leurs programmes en conséquence. De plus, tous les événements culturels, artistiques et sportifs prévus pour ces journées seront reportés.

 


Le corps du roi arrivera en Roumanie le 13 décembre et il restera au château Peleș à Sinaia, puis au Palais Royal de Bucarest, avant les funérailles qui auront lieu le 16 décembre à Curtea de Argeș. Ceux qui prévoient de visiter ces lieux entre le 13 décembre et le 16 décembre devront se renseigner à l'avance avant de faire le déplacement.

 

Après la chute du communisme, plusieurs journées de deuil national ont été décrétées en Roumanie, la plus récente ayant eu lieu pas plus tard qu'en 2015, après l'accident tragique du Club Colectiv de Bucarest, survenu le 30 octobre.

 


En 2016, d’autres journées de deuil ont marqué les funérailles de l’ancienne reine Anne (le 13 août) ou la commémoration des victimes des attentats terroristes de Bruxelles (le 24 mars).

0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Bucarest ?

CINE - «Everybody Knows» que Farahdi est un grand cinéaste

En l’honneur des films de Cannes à Bucarest, le cinéaste iranien Asghar Farhadi nous fera l’honneur d’être présent pour une rencontre avec son public. Grégory Rateau vous propose à cette occasion la c