Une nouvelle étude révèle qui sont les femmes les plus célèbres de Roumanie

Par Grégory Rateau | Publié le 31/05/2022 à 00:00 | Mis à jour le 31/05/2022 à 00:00
Photo : the organizers
ana_blandiana_most_famous_women_study_-_photo_pr

Ana Aslan, Sa Majesté la reine Marie de Roumanie, Laura Codruța Kovesi, Nadia Comăneci et Ana Blandiana sont parmi les personnalités féminines les plus populaires et les plus appréciées de l'histoire de la Roumanie, selon une étude menée par Tudor Communications et VBS Business Solutions.

 

Les résultats ont été annoncés la semaine dernière lors de l'événement de lancement de la plateforme médiatique internationale Feminism For Real, une plaque tournante du leadership et de l'entrepreneuriat féminin soutenue par l'Association des femmes européennes. L'initiative explore la perception publique des femmes dans une variété de domaines d'activité.

Le top des plus grandes femmes roumaines de tous les temps était basé sur les votes d'un public mixte. Il comprend à la fois des femmes contemporaines et des personnalités féminines dont la notoriété a traversé les siècles.

La biologiste et médecin de renom Ana Aslan est en tête de liste, élue la femme roumaine la plus célèbre de tous les temps. Ensuite, Nadia Comăneci est la gymnaste la plus célèbre de Roumanie, Simona Halep est la joueuse de tennis la plus connue, la reine Marie est personnalité royale la plus aimée, tandis que l'héroïne de la Première Guerre mondiale Ecaterina Teodoroiu est le modèle féminin d'héroïsme et de dévotion.

Selon la même étude, l'ancienne chef anti-corruption Laura Codruța Kovesi est un symbole de la lutte anti-corruption en Roumanie, Smaranda Brăescu est l'aviatrice et parachutiste roumaine la plus célèbre et la poétesse Ana Blandiana est l'écrivaine la plus populaire de Roumanie.

Carmen Uscatu et Oana Gheorghiu, les deux femmes qui ont fondé l'association locale à but non lucratif Dăruiește Viață, ont été élues comme l'équipe de collecte de fonds la plus appréciée en Roumanie.

Pendant ce temps, Angela Gheorghiu est la soprano roumaine la plus populaire, Maia Morgenstern est l'actrice la plus appréciée, Andreea Esca est la présentatrice de nouvelles télévisées la plus célèbre et Maria Tănase est l'ambassadrice la plus appréciée de la musique traditionnelle roumaine. Dans le même temps, Melania Medeleanu, la fondatrice de l'ONG locale Zi de Bine, a été élue meilleure promotrice de solidarité sociale.

Au cours du même événement, trois autres femmes ont été récompensées pour l'ensemble de leur activité, pour des résultats exceptionnels dans des domaines tels que la santé, la politique et l'éducation. Il s'agit de Mihaela Geoană, présidente et fondatrice de la Fondation Renașterea ; Maia Sandu, présidente de la République de Moldavie ; et Andreea Paul, présidente et fondatrice d'INACO Competitiveness Initiative, qui a introduit SmartLabs en Roumanie.

La filiale roumaine de l'Association des femmes européennes a également été lancée à cette occasion. L'association fonctionne comme un écosystème qui aide les femmes entrepreneurs à développer ou à financer leur entreprise à l'international, et est un promoteur mondial de l'égalité des sexes.

 

 

 

 

 

 

source

Sur le même sujet
grégory rateau

Grégory Rateau

Rédacteur en chef et directeur du média LePetitJournal.com/Bucarest, ancien chroniqueur à RRI et écrivain
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Bucarest !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Grégory Rateau

Rédacteur en chef de l'éditon Bucarest.

À lire sur votre édition locale