Timisoara accède aux voies navigables européennes grâce à la rénovation du canal Bega

Par Lepetitjournal Bucarest | Publié le 06/05/2022 à 00:00 | Mis à jour le 06/05/2022 à 12:38
Photo : Consiliul Judetean Timis Facebook page
canal Bega rénové Timisoara roumanie

Timisoara, la quatrième plus grande ville de Roumanie, a récemment obtenu l'accès au réseau fluvial d'Europe occidentale grâce à son canal Bega rénové, ce qui permet d'augmenter les installations de transport et de commerce. Le canal de 115 km relie Timisoara à la rivière Tisza, en Serbie, et plus loin avec le Danube.

 

La rénovation du canal, en partie financée par l'Union européenne, permet à Timisoara de redevenir une ville portuaire après plus de 60 ans. Un point de passage frontalier d'accompagnement sera ouvert d'ici la fin de 2023, ce qui permettra aux navires à passagers de passer de la Roumanie à la Serbie et de faire le retour, selon le conseil de la région de Timis. Le passage frontalier desservira également la piste cyclable de 70 km qui longe le canal.

La rénovation du canal Bega faisait partie d'un programme transfrontalier mené à la fois par la Roumanie et la Serbie. Quelque 14 millions d'euros ont été consacrés à la rénovation des vannes de Srpski Itebej, Clec et Sânmihaiul Român. Le projet a également bénéficié de 11 millions d'euros de fonds européens, les collectivités locales de chaque côté recevant la moitié.

Après des rénovations, la voie navigable est à nouveau entièrement navigable et relie la Bega à la Tisza du côté serbe.

Bega, la rivière qui traverse Timisoara, a joué un rôle majeur dans le développement économique de la région. Aux XVIIIe et XIXe siècles, l'administration impériale autrichienne supervisant la région du Banat a construit le canal Bega ainsi qu'une série de grands barrages, le reliant à la Tisza. Long de près de mille kilomètres, le fleuve Tisza est l'un des principaux fleuves d'Europe centrale et orientale, traversant le sud de l'Ukraine, la Hongrie et la Serbie. C'est aussi un affluent majeur du Danube.

Le canal Bega a jeté les bases du développement économique de Timisoara et de ses environs, car les produits céréaliers et industriels fabriqués ici pouvaient être facilement expédiés vers d'autres marchés européens.

Le commerce et la navigation sur le canal ont pris fin une fois que le traité de Trianon de juin 1920 a établi de nouvelles frontières nationales. En 1958, le trafic naval entre la Roumanie et la Yougoslavie a complètement cessé et le lit de la rivière Bega a été verrouillé avec des grilles, rendant impossible le franchissement de la frontière, même pour les plongeurs.

 

 

 

 

 

 

 

source

lepetitjournal.com bucarest

Lepetitjournal Bucarest

Lepetitjournal.com de Bucarest est un quotidien comprenant une newsletter et un site Internet. Il informe notamment sur l'actualité roumaine.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Bucarest !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Grégory Rateau

Rédacteur en chef de l'éditon Bucarest.

À lire sur votre édition locale