Jeudi 24 juin 2021
Bucarest
Bucarest

Sites de vaccination dans deux points de passage frontaliers

Par Lepetitjournal Bucarest | Publié le 14/05/2021 à 00:00 | Mis à jour le 14/05/2021 à 14:15
Photo : Gov.ro
une personne tient une fiole de vaccin contre le covid

Les autorités d'Arad prévoient d'installer des sites de vaccination temporaires aux points de passage frontaliers de Nădlac I et Nădlac II, a fait savoir Agerpres.

 

La décision intervient après une augmentation du nombre de Roumains travaillant à l'étranger qui se rendent dans le pays pour se faire vacciner.

Toth Csaba, le préfet de la région d'Arad, a déclaré à Agerpres que «dernièrement, le nombre de citoyens roumains arrivant d'autres pays pour se faire vacciner a augmenté».

«Je n’appellerais pas cela un phénomène, mais il y a de très nombreux Roumains qui travaillent et vivent dans les pays européens et se rendent à Arad juste pour se faire vacciner. […] Je connais de nombreux cas, mais cette tendance a également été portée à mon attention lors des entretiens au Comité départemental des situations d'urgence. Aussi, pour Pâques, les Roumains qui ont rendu visite à leurs familles ont également été vaccinés », a déclaré le préfet.

Dans le même temps, Horea Timiş, chef du Département de la santé publique (DSP) d’Arad, a déclaré que «des centaines de personnes ont traversé la frontière avec la Roumanie pour se faire vacciner à Arad».

Les deux sites de vaccination frontaliers devraient ouvrir dans une semaine ou deux au maximum, a-t-il déclaré, ajoutant qu'il y avait suffisamment de doses de vaccins dans la région.

Depuis le début de la campagne de vaccination du pays, 3,75 millions de personnes ont reçu au moins une dose d’un vaccin Covid-19: 2,55 millions les deux doses et 1,19 million la première dose. Le gouvernement vise 5 millions de personnes vaccinées d'ici le mois de juin.

 

 

 

 

 

 

 

source

Nous vous recommandons
lepetitjournal.com bucarest

Lepetitjournal Bucarest

Lepetitjournal.com de Bucarest est un quotidien comprenant une newsletter et un site Internet. Il informe notamment sur l'actualité roumaine.
0 Commentaire (s)Réagir