TEST: 2245

Le Sénat adopte un projet de loi introduisant des visas pour les nomades numériques

Par Lepetitjournal Bucarest | Publié le 30/09/2021 à 00:00 | Mis à jour le 30/09/2021 à 12:06
Photo : Christina Morillo provenant de Pexels
visas nomades numériqus Roumanie

Le Sénat a voté en faveur d'une initiative légale réglementant la mise en œuvre d'un programme de visas pour nomades numériques en Roumanie.

 

Le projet de loi a été initié par le groupe parlementaire USR-PLUS. Selon le document, le nomade numérique est défini comme un citoyen étranger travaillant sous un contrat de travail avec une entreprise enregistrée en dehors des frontières roumaines, ou un citoyen étranger qui exerce une activité économique par l'intermédiaire d'une entreprise enregistrée par lui-même en dehors de la Roumanie, et qui pourrait travailler à distance en utilisant les technologies de l'information et de la communication.

Diana Buzoianu, membre de la Chambre des députés, à l'origine du projet de loi, a déclaré que cette initiative contribuerait à promouvoir la Roumanie à l'étranger et à développer l'économie nationale.

« Cette initiative juridique a été élaborée après des mois de travail en collaboration avec le ministère de la Recherche, de l'Innovation et de la Numérisation, ainsi qu'avec des experts travaillant avec le ministère de l'Intérieur et le ministère des Affaires étrangères. J'ai lancé le projet car j'étais sûre qu'il s'agissait d'une loi permettant d'attirer des ressources financières vers la Roumanie, comme de nombreux autres États membres l'ont déjà fait. Je suis heureuse qu'une telle initiative juridique intéresse toutes les institutions publiques et que nous unirons nos efforts pour promouvoir la Roumanie à l'étranger et développer l'économie nationale ! Aujourd'hui plus que jamais, un cadre juridique est nécessaire pour attirer les ressources ; par conséquent, je souhaite offrir à la Roumanie un instrument juridique du XXIe siècle... », a-t-elle déclaré.

D'un point de vue économique, si la Roumanie attirait chaque année 2 000 nomades numériques qui dépenseraient en moyenne 2 000 euros par mois, cela se traduirait en un an par environ 50 millions d'euros attirés par l'économie nationale, selon un communiqué de presse.

Parmi les États qui ont réglementé le cadre juridique des nomades numériques figurent l'Allemagne, l'Estonie, la République tchèque, le Portugal, la Croatie, la Norvège et d'autres États non membres de l'UE tels que le Costa Rica, la Géorgie, Dubaï, les îles Caïmans, les Bermudes, la Barbade, Antigua, le Mexique, l'Australie et la Thaïlande.

La Roumanie est considérée comme l'un des meilleurs pays pour le travail à distance, principalement en raison de la vitesse de son Internet et du faible loyer mensuel pour un appartement d'une chambre. CircleLoop a classé la Roumanie au troisième rang de son Indice des Nomades Numériques 2021, après le Canada et le Royaume-Uni.

 

 

 

source

lepetitjournal.com bucarest

Lepetitjournal Bucarest

Lepetitjournal.com de Bucarest est un quotidien comprenant une newsletter et un site Internet. Il informe notamment sur l'actualité roumaine.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Bucarest !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Grégory Rateau

Rédacteur en chef de l'éditon Bucarest.

À lire sur votre édition locale