Mardi 22 juin 2021
Bucarest
Bucarest

Les restaurants et cinémas rouvrent à Bucarest à 30% de leur capacité

Par Grégory Rateau | Publié le 05/05/2021 à 00:00 | Mis à jour le 05/05/2021 à 12:16
Une serveuse portant un masque prend une commande dans un restaurant de Bucarest

Les restaurants et cafés intérieurs, les cinémas, les salles d'événements et les salles de jeux peuvent rouvrir à Bucarest à 30% de leur capacité, le taux d'incidence du Covid-19 dans la ville étant tombé en dessous de 3 pour 1000 habitants.

 

Ils peuvent rester ouverts jusqu'à 21h00, a annoncé le Comité de Bucarest pour les situations d'urgence.

Le couvre-feu à partir de 22h00 reste en vigueur et le port du masque est obligatoire dans tous les lieux publics.

Le 2 mai, le taux d'incidence à Bucarest était de 2,62. Une fois que le taux tombe à 1,5, d'autres restrictions seront assouplies, a expliqué le préfet de Bucarest, Alin Stoica.

«Par exemple, les salles événementielles ouvriront à 50% de leur capacité. Les événements en plein air avec un maximum de 300 participants seront autorisés. La décision actuelle du gouvernement sera mise à jour le 13 mai et nous verrons les mesures prises par le gouvernement », a déclaré Stoica, cité par News.ro.

Le préfet a également appelé à la prudence, rappelant aux gens que la ville est toujours dans le scénario jaune. «Bien sûr, nous venons d'un taux d'incidence de 7, et nous sommes maintenant à 2,62, un taux inférieur, mais nous sommes toujours dans le scénario jaune. Cela signifie que le danger de renversement de la situation existe, et nous ne voulons pas que cela se produise. Nous voulons atteindre un taux d'incidence aussi bas que possible, et cela peut être réalisé en maintenant les mesures de sécurité sanitaire et par la vaccination. Nous nous concentrerons sur la vaccination, mais nous maintiendrons les mesures de sécurité sanitaire », a-t-il déclaré.

 

 

 

 

 

 

source

Nous vous recommandons
grégory rateau

Grégory Rateau

Rédacteur en chef et directeur du média LePetitJournal.com/Bucarest, chroniqueur à Radio Roumanie Internationale et écrivain
0 Commentaire (s)Réagir