Édition internationale
Radio les français dans le monde
--:--
--:--
  • 0
  • 1

Quarantaine post-électorale et campagnes en Roumanie

klaus iohannis quarantaine élections klaus iohannis quarantaine élections
Presidency.ro
Écrit par Lepetitjournal Bucarest
Publié le 27 novembre 2020, mis à jour le 27 novembre 2020

Il n'y a pas de plan secret de verrouillage après les élections générales du 6 décembre, a annoncé le président roumain Klaus Iohannis lors d'une conférence de presse le 25 novembre dernier.



Cependant, il a également déclaré que les restrictions actuellement en place ne seraient probablement pas assouplies avant la fin du mois de décembre.

« Dans ces circonstances, les experts estiment qu'aucune restriction supplémentaire n'est nécessaire dans la période à venir. Mais il faut être prudent. Les restrictions ne seront pas reprises, le nombre d'infections étant toujours très élevé, les capacités de soins intensifs (ATI) sont presque plein, le nombre de morts est très élevé. On ne peut donc pas parler de détente, et il est peu probable qu'il abandonne les restrictions d'ici fin décembre », a-t-il déclaré (G4media.ro).

Abordant les questions politiques, Iohannis a réfuté l'idée de la neutralité politique du président et a continué à faire campagne pour ce qu'il a annoncé comme la future coalition au pouvoir formée par le Parti libéral (PNL) et le bloc réformiste USR-PLUS.

Ses commentaires interviennent après que les tensions entre les deux partenaires de la future coalition majoritaire se soient intensifiées.

« Mon message est simple: ils gouverneront ensemble. Et ce que vous appelez des« tensions » est une nervosité typique de la campagne électorale. Mais entre PNL et USR-PLUS il y a un rapprochement qui ne repose pas sur des sympathies entre les peuples, mais sur le concordance des valeurs », a soutenu le président Iohannis.

 

 

 

 

 

 

source

lepetitjournal.com bucarest
Publié le 27 novembre 2020, mis à jour le 27 novembre 2020

Flash infos

    Pensez aussi à découvrir nos autres éditions