TEST: 2245

Nelu Tataru : "Nous préparons les hôpitaux pour 2 000 cas par jour."

Par Lepetitjournal Bucarest | Publié le 10/09/2020 à 00:00 | Mis à jour le 10/09/2020 à 11:03
Photo : Facebook/Ministerul Sanatatii
hôpitaux réanimation covid-19

Le début de la nouvelle année scolaire et les élections locales pourraient conduire à une augmentation des cas de coronavirus dans le pays, surtout si les règles de prévention ne sont pas respectées, a déclaré le ministre roumain de la Santé Nelu Tataru.



Il a averti que la Roumanie pourrait voir plus de 2000 cas de COVID-19 par jour si les mesures de prévention ne sont pas respectées.

"Cela dépend de nous tous si nous avons une évolution favorable, voire décroissante à un certain moment, en octobre, ou si nous retournons à une pente ascendante de nouveaux cas", a déclaré Tataru à la chaîne d'information locale Digi24.

«Nous préparons les hôpitaux pour 2 000 cas par jour, mais cela dépend beaucoup de la gravité de ces cas», a également déclaré le ministre.

La nouvelle année scolaire débutera le 14 septembre en Roumanie, et le ministre de la santé estime que l'impact de cet événement sur l'évolution de la pandémie de coronavirus dans le pays se verra vers la fin du mois. Les élections locales sont également programmées ce mois-ci, le 27 septembre.

La Roumanie a signalé 1136 nouveaux cas de coronavirus le mardi 8 septembre dernier, portant le total à 97033. Jusqu'à présent, le plus grand nombre de cas quotidiens a été signalé le 27 août et s'élevait à 1 504.

 

 

 

 

 

source

lepetitjournal.com bucarest

Lepetitjournal Bucarest

Lepetitjournal.com de Bucarest est un quotidien comprenant une newsletter et un site Internet. Il informe notamment sur l'actualité roumaine.
1 Commentaire (s) Réagir
Commentaire avatar

vivadest ven 11/09/2020 - 12:18

Quelqu'un peut il donner un minimum d'information médicale à ce ministre: le virus a déjà muté 7 fois donc il est devenu quasi inopérant! Par contre, le deep state en Roumanie çà y va à fond les ballons!

Répondre

Soutenez la rédaction Bucarest !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Grégory Rateau

Rédacteur en chef de l'éditon Bucarest.

À lire sur votre édition locale