Ma thèse de doctorat en 180 secondes

Par ARTA GRAFICA | Publié le 17/03/2022 à 00:00 | Mis à jour le 17/03/2022 à 00:00
Ma thèse de doctorat en 180 secondes

La Direction Europe centrale et orientale de l’Agence Universitaire de la Francophonie et
l'Institut français de Roumanie organisent la cinquième édition du concours « Ma thèse
de doctorat en 180 secondes » ! Le concours permet à des étudiants en cours de thèse ou
diplômés de présenter leur sujet de recherche en français, à un public varié et en
seulement trois minutes.


Chaque candidat dispose de 180 secondes et d'une seule diapositive pour présenter au public les
résultats de sa recherche doctorale de manière claire, ludique et convaincante.

Ce concours est un très bon exercice de médiation scientifique, grâce auquel le grand public peut entrer
en contact avec différents domaines de recherche. C’est en même temps un excellent exercice de
communication publique pour les doctorants !

Peuvent participer au concours les étudiants qui suivent un programme de doctorat pendant
l'année académique 2021-2022 ou ceux qui ont soutenu leur thèse l’année d’avant (2020-2021),
dans un des établissements d'enseignement supérieur de Roumanie.
Les inscriptions au concours se font jusqu'au 15 avril 2022 (inclus), sur le site de l’AUF :
https://l.auf.org/mt180roumanie
Des demi-finales seront organisées dans les régions roumaines si le nombre de candidats le nécessite.
La finale nationale sera organisée à Bucarest début juin 2022 et le jury décernera trois prix dont deux
offerts par l’Institut français de Roumanie et une entreprise partenaire. Le ou la gagnante de la finale
nationale pourra tenter sa chance pour représenter la Roumanie à la Finale Internationale à Montréal à
l'automne 2022 !
Les deux étapes du concours, les demi-finales nationales et la finale nationale, seront retransmises en
direct.

Le concours

Inspiré du concours australien « Three minute thesis (3MT® open_in_new) », « Ma thèse en 180 secondes
» a été initié au Québec, en 2012, par l’ACFAS (Association francophone pour le savoir).

La Roumanie participe au concours depuis 2017 et a déjà une histoire à succès. Lors de la finale
internationale 2018, Veronica-Diana Hagi de l'Université « Ovidius » de Constanţa a remporté le troisième
prix pour la présentation de son projet de doctorat « La biographie linguistique, un outil didactique
plurivalent » (« Biografia lingvistică, un instrument didactic plurivalent »).

Les partenaires médias de l’édition 2022 sont : RFI România, Observator Cultural, Radio România
Internaţional et Radio România Cultura

 

L’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF), créée il y a 60 ans, est aujourd’hui le premier
réseau universitaire au monde avec plus de 1000 membres : universités, grandes écoles, et
centres de recherche dans près de 120 pays. Révélateur du génie de la Francophonie
scientifique partout dans le monde, l’AUF, organisation internationale à but non lucratif, est
aussi un label qui porte une vision pour un meilleur développement des systèmes éducatifs
et universitaires : « penser mondialement la francophonie scientifique et agir régionalement en
respectant la diversité »

 

L'Institut français est l'un des opérateurs culturels et de coopération les plus importants et les
plus influents de Roumanie, avec des bureaux régionaux à Bucarest, Cluj-Napoca, Iasi et
Timisoara. Institution officielle du Ministère français des Affaires étrangères, créée il y a plus de
huit décennies, l'Institut français en Roumanie promeut et soutient la coopération éducative,
universitaire et scientifique, le développement territorial et la coopération décentralisée, ainsi
que la collaboration en matière de santé et d'inclusion sociale. Ces actions de coopération bi et
multilatérale sont mises en œuvre en partenariat avec des structures institutionnelles locales et
des acteurs indépendants. Le français, langue de culture et de création, est un moteur du
multilinguisme, l'Institut français partageant les valeurs d'une Europe multiculturelle.

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Bucarest !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Grégory Rateau

Rédacteur en chef de l'édition Bucarest.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale