Les négociations pour le gouvernement PNL-PSD-UDMR sont terminées

Par Lepetitjournal Bucarest | Publié le 22/11/2021 à 00:00 | Mis à jour le 22/11/2021 à 00:00
Photo : Wikipedia / MAPN — http://www.mapn.ro/fotodb/Sefi-de-stat-major/3_G
Nicolae Ciuca

Les dirigeants du PNL, du PSD et de l'UDMR ont finalisé dimanche les discussions concernant la formation du nouveau gouvernement et ont annoncé qu'ils avanceront une proposition unique de premier ministre aux consultations prévues lundi, avec le chef de l'Etat roumain. Le leader social-démocrate, Marcel Ciolacu, a affirmé que la Roumanie aura à partir de jeudi un gouvernement fonctionnel.

 

Le ministre de la Défense par intérim, Nicolae Ciuca, candidat des libéraux au poste de Premier ministre, a précisé que les ministères des Transports et des Finances, tout comme le Secrétariat général du Gouvernement reviendront au parti qui n'aura pas le premier ministre. Des sources politiques affirment que ce sera le libéral Nicolae Ciuca qui prendra les rênes du futur gouvernement.

Ciuca a également déclaré que lundi, lors des discussions à Cotroceni avec le président Klaus Iohannis, une proposition unique de Premier ministre sera présentée. "Nous avons travaillé sur les deux variantes, à la fois avec la formule PSD et la formule PNL", a ajouté Ciucă.


Le président de l'UDMR a confirmé que le nouveau gouvernement aura deux ministères supplémentaires : un ministère pour le tourisme et l'entreprenariat et un ministère pour la Famille et la Jeunesse.

 

Lundi, à partir de midi, les délégations du PNL, PSD et UDMR se rendront ensemble aux consultations au Palais de Cotroceni. Au cours de la soirée, le président Klaus Iohannis devrait annoncer le nom du premier ministre nommé.

lepetitjournal.com bucarest

Lepetitjournal Bucarest

Lepetitjournal.com de Bucarest est un quotidien comprenant une newsletter et un site Internet. Il informe notamment sur l'actualité roumaine.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Bucarest !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Grégory Rateau

Rédacteur en chef de l'édition Bucarest.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale