Les associations agricoles demandent l'état de calamité en raison de la sécheresse

Par Lepetitjournal Bucarest | Publié le 14/07/2022 à 00:00 | Mis à jour le 14/07/2022 à 00:00
état de calamité en raison de la sécheresse en roumanie

Les agriculteurs roumains ont demandé au gouvernement de déclarer l'état de calamité d'ici la fin du mois en raison de la sécheresse persistante qui touche de nombreuses régions du pays.

 

"Les agriculteurs ont enregistré d'énormes dégâts à la suite de la grave sécheresse qui a duré durant l'hiver 2021-2022, puis au printemps 2022 et à présent avec la chaleur torride de cet été", déclarent des représentants de l'Alliance pour l'agriculture et la coopération cités par Agerpres.

L'Alliance est une coalition informelle qui représente 24 % des agriculteurs et producteurs alimentaires roumains.

« Il y a des régions où les récoltes d'automne ont été compromises par la sécheresse à un degré compris entre 40 et 80 %. La situation est encore pire pour les cultures de printemps, qui ont été compromises entre 90 et 100 % », ont-ils ajouté.

Les agriculteurs affirment que bien que la sécheresse n'ait pas touché le pays de la même manière, ceux qui sont touchés ressentent également les coûts aggravés de la crise énergétique, la hausse des prix du carburant et les effets de la guerre.

Les coûts supplémentaires, ainsi que la sécheresse, ont empêché les agriculteurs d'honorer certains de leurs contrats et engagements. L'association, ainsi que d'autres organisations réunissant des entreprises et des agriculteurs, ont demandé au gouvernement de déclarer l'état de calamité dans les régions où plus de 50 % des cultures sont touchées.

Déclarer l'état de calamité permettrait aux agriculteurs d'anticiper les paiements, de protéger leurs investissements et de retarder le recouvrement des dettes.

 

 

 

 

source

Sur le même sujet
lepetitjournal.com bucarest

Lepetitjournal Bucarest

Lepetitjournal.com de Bucarest est un quotidien comprenant une newsletter et un site Internet. Il informe notamment sur l'actualité roumaine.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Bucarest !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Grégory Rateau

Rédacteur en chef de l'édition Bucarest.

À lire sur votre édition locale