Lundi 8 mars 2021
Bucarest
Bucarest

Le président roumain a reçu la première dose du vaccin COVID-19

Par Grégory Rateau | Publié le 18/01/2021 à 00:00 | Mis à jour le 18/01/2021 à 00:00
Photo : Presidency.ro
président roumain vacciné

Le président roumain Klaus Iohannis a reçu publiquement la première dose du vaccin COVID-19 vendredi dernier, le 15 janvier, marquant ainsi le début de la deuxième phase de la campagne de vaccination du pays.

 

"Je viens de me faire vacciner. C'est une procédure simple, ça ne fait pas de mal, et je tiens à souligner que ce vaccin est sûr, efficace et je recommande la vaccination à tout le monde", a déclaré le président.

"La vaccination et le respect des mesures de restriction nous aideront à arrêter la pandémie", a-t-il ajouté.

Le Premier ministre Florin Citu s'est également fait vacciner le samedi 16 janvier dernier.

La deuxième phase de la campagne de vaccination cible les personnes âgées de plus de 65 ans et celles souffrant de maladies chroniques, ainsi que les personnes travaillant dans «des domaines clés et essentiels», notamment le parlement, la présidence et le gouvernement.

La liste des maladies chroniques couvertes par la deuxième phase de la campagne comprend le diabète, l'obésité, d'autres troubles métaboliques (y compris congénitaux), les maladies cardiovasculaires, les maladies rénales, les maladies oncologiques, les maladies pulmonaires, les troubles neurologiques (y compris le syndrome de Down), modérés / sévères maladie du foie et maladies auto-immunes.

La liste complète peut être consultée ici (en roumain).

Les personnes incluses dans la deuxième phase ont donc été programmées le 15 janvier dernier. Valeriu Gheorghita, le coordinateur de la campagne de vaccination COVID-19 en Roumanie, a déclaré que les rendez-vous pour les personnes de plus de 65 ans et les personnes atteintes de maladies chroniques ont été prises individuellement (via la plate-forme d'inscription en ligne dédiée), par le biais de médecins de famille, de services de centre d'appels ou via les services d'assistance sociale, a rapporté Digi24. Dans le cas des salariés, l'inscription a été effectuée par l'employeur.

À Bucarest, huit centres de vaccination ont été ouverts durant la première phase, avec un total de 23 points de vaccination. Ils ont été installés à l'hôpital Coltea, à l'hôpital d'urgence Floreasca, à l'Institut national des maladies infectieuses de Matei Bals, à l'Institut de pneumologie Marius Nasta, à l'hôpital Obregia, à l'Institut national d'expertise médicale et de récupération de la capacité de travail et à l'hôpital universitaire d'urgence.

La campagne de vaccination contre la COVID-19 en Roumanie se déroulera donc en trois étapes. La première, qui a débuté le 27 décembre dernier, visait le personnel médical. La deuxième phase couvre les groupes vulnérables et ceux qui travaillent dans des domaines essentiels, tandis que la troisième étape comprendra le reste de la population.

Plus de 167 600 personnes en Roumanie ont déjà reçu la première dose du vaccin COVID-19 le jeudi 14 janvier dernier.

 

 

source

Nous vous recommandons

grégory rateau

Grégory Rateau

Rédacteur en chef du site lepetitjournal.com/Bucarest, chroniqueur à Radio Roumanie Internationale et écrivain
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Journée des droits des femmes

Journée des droits des femmes : 20 femmes exceptionnelles à découvrir

A l’occasion de la journée internationale des droits des femmes, découvrez les portraits de 20 femmes exceptionnelles rencontrées par nos éditions locales à travers le monde