Mercredi 8 juillet 2020

Le journal Daily Beast surnomme Bucarest le "Paris de l'Est"

Par Grégory Rateau | Publié le 30/01/2020 à 00:00 | Mis à jour le 30/01/2020 à 00:00
Photo : Wikipedia
Daily Beast surnomme Bucarest le "Paris de l'Est"

L'influence de la France sur la culture bucarestoise au début du XIXe siècle permet d'expliquer l'architecture de style français qui peut être souvent rencontrée dans la vieille ville d'où son surnom de "Paris de l'Est '', selon un article récent publié par The Daily Beast.

 



Le reportage explique comment le nationalisme roumain a trouvé son inspiration en France ainsi que le contexte politique de l'époque, lorsque les provinces de Moldavie et de Valachie cherchaient à rompre avec les influences ottomanes et russes.



Alors que le caractère latin de la culture locale était souvent souligné à l'époque, l'influence française devenait également visible dans la langue, avec de nombreux mots empruntés au français au début du XIXe siècle.



De plus, les élites locales sont allées étudier en France et un grand nombre d'architectes roumains ont fait leur éducation à l'École des Beaux-Arts. Plus tard, lorsque les écoles d'architecture roumaines ont été créées, elles ont presque toutes été influencées par le modèle des Beaux-Arts, explique l'article.



Aujourd'hui, Bucarest est «un trésor d'influences françaises» et possède «un stock de bâtiments de la Renaissance française, néoclassiques et Beaux-Arts pour faire pâlir de honte presque toutes les villes en dehors de la capitale française», souligne l'article.



Parmi les monuments architecturaux de la ville mentionnés dans le dossier, citons le Palais de Justice, qui était l'œuvre d'Albert Ballu, qui a conçu le Palais de Justice de Charleroi en Belgique, et de l'architecte roumain Ion Mincu, formé en France; le Musée national d'histoire de Calea Victoriei; le palais CEC, conçu par Paul Gottereau; le passage Macca-Vilacrosse; et le palais du cercle militaire.



L'article publié par The Daily Beast, signé par Anthony Paletta, peut être lu en anglais dans son intégralité ici.

 

 

 

 

 

 

 

 

source

grégory rateau

Grégory Rateau

Rédacteur en chef du site lepetitjournal.com/Bucarest, chroniqueur à Radio Roumanie Internationale et écrivain
1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Jean-Pierre ven 31/01/2020 - 07:37

un stock de bâtiments de la Renaissance française! Doamne.... A l'époque de la Renaissance le territoire était sous occupation ottomane:))

Répondre

Communauté

GASTRONOMIE

LA RECETTE ROUMAINE DU CHEF - Plats des monts Apuseni

Même si l'été est arrivé en ville, dans les Monts Apuseni, dans le centre du pays, l'air est plus frais, les travaux aussi sont épuisants et les gens ont besoin de plats riches en calories. La viande