TEST: 2245

Le climat de Bucarest pour 2050

Par Grégory Rateau | Publié le 22/07/2019 à 00:00 | Mis à jour le 22/07/2019 à 12:39
climat Bucarest 2050

Le climat de Bucarest pourrait ressembler à celui des villes d’Almaty, au Kazakhstan, ou de Bichkek, au Kirghizistan, en Asie centrale, d’ici 2050, selon une étude réalisée au Crowther Lab de l’École Polytechnique Fédérale de Zurich, l’EPF.

 

 


Dans l’étude intitulée "Comprendre le changement climatique à partir d’une analyse globale des villes analogues", les scientifiques ont évalué la mesure dans laquelle les villes du monde sont susceptibles de changer en réponse au changement climatique. L'étude a analysé les paires de villes de 520 grandes villes du monde afin de déterminer si leur climat en 2050 ressemblerait davantage à leurs propres conditions climatiques actuelles ou aux conditions actuelles d'autres villes dans différentes régions bioclimatiques.


Il a été constaté que, même dans un scénario climatique optimiste, 77% des villes futures auraient très probablement un climat plus proche de celui d’une autre ville existante que de son propre climat actuel. En outre, 22% des villes connaîtront des conditions climatiques qui ne sont actuellement vécues par aucune des grandes villes existantes. Les villes qui entrent dans cette dernière catégorie incluent Kuala Lumpur, Jakarta et Singapour.


L’étude a révélé une tendance générale selon laquelle le climat de toutes les villes a tendance à se déplacer vers les régions subtropicales, les villes de l’hémisphère Nord auront des climats plus chauds alors que les villes des tropiques auront des climats plus secs.


En tant que tel, il prédit qu'en 2050, le climat de Madrid ressemblera à celui de Marrakech, Stockholm à Budapest, de Londres à Barcelone, de Moscou à Sofia, de Seattle à San Francisco et de Tokyo à Changsha.


La capitale roumaine pourrait voir une augmentation de la température annuelle de 2,9 degrés Celsius, une augmentation de la température du mois le plus chaud de 6,9 ​​degrés Celsius et une augmentation de la température du mois le plus froid de 4,4 degrés Celsius.


En Europe, les étés et les hivers devraient se réchauffer, avec une augmentation moyenne de 3,5 ° C et de 4,7 ° C respectivement.


L'étude est consultable ici. Une carte du climat futur des villes peut être explorée ici.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
grégory rateau

Grégory Rateau

Rédacteur en chef et directeur du média LePetitJournal.com/Bucarest, ancien chroniqueur à RRI, poète et écrivain
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Bucarest !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Grégory Rateau

Rédacteur en chef de l'éditon Bucarest.

À lire sur votre édition locale