Le bison d'Europe n'est plus répertorié comme «vulnérable»

Par Grégory Rateau | Publié le 17/12/2020 à 00:00 | Mis à jour le 17/12/2020 à 00:00
Photo : WWF Romania
european_bison_-_photo_from_wwf_romania

Le bison d’Europe (Bison bonasus), le plus grand mammifère terrestre d’Europe, n’est plus considéré comme une espèce vulnérable en raison des travaux de conservation menés en Europe, y compris en Roumanie.

 

La conservation à long terme du bison d'Europe a entraîné une augmentation de la population d'environ 1800 en 2003 à plus de 6200 en 2019, justifiant le passage de vulnérable à presque menacé dans la liste rouge des espèces selon l'UICN, a déclaré le WWF Roumanie.

«L'espèce était plus rare que le rhinocéros noir et n'a survécu qu'en captivité au début du 20e siècle. La réintroduction du bison dans la nature a commencé dans les années 1950 et en Roumanie en 2012. Les plus grandes sous-populations se trouvent maintenant en Pologne, en Biélorussie et en Russie, mais seulement huit d'entre elles sont suffisamment grandes pour être génétiquement viables à long terme. L'espèce reste dépendante des mesures de conservation en cours, telles que le déplacement des bisons vers des habitats optimaux pour créer des populations viables et la promotion de la coexistence homme-bison », peut-on lire dans le communiqué de presse du WWF Roumanie.

Plus de 100 bisons sont actuellement en liberté en Roumanie, dans le parc naturel de Vânători Neamț, les montagnes Făgăraș et les montagnes Țarcu. La plus grande population, de plus de 65 bisons, se trouve dans les montagnes Țarcu et est le résultat de l'initiative Rewilding Europe et WWF Roumanie. Les bisons vivant ici ont été amenés de réserves et de centres d'élevage en Europe après un processus de sélection élaboré pour assurer la diversité génétique.

La réintroduction du bison dans les Carpates méridionales est réalisée dans le cadre du projet «Actions urgentes pour le rétablissement des populations de bisons d'Europe en Roumanie», mis en œuvre par le WWF Roumanie et Rewilding Europe, avec le soutien financier de l'Union européenne, à travers le programme LIFE et avec l'aide des communautés locales.

 

 

 

 

 

 

 

source

grégory rateau

Grégory Rateau

Rédacteur en chef et directeur du média LePetitJournal.com/Bucarest, ancien chroniqueur à RRI et écrivain
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Bucarest !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Grégory Rateau

Rédacteur en chef de l'édition Bucarest.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale