TEST: 2245

La Roumanie soutient l'intégration européenne de l'Ukraine

Par Lepetitjournal Bucarest | Publié le 01/03/2022 à 15:19 | Mis à jour le 01/03/2022 à 15:27
Photo : Photo de freestocks.org provenant de Pexels
'intégration européenne Ukraine soutien roumanie

La Roumanie soutient pleinement l'intégration de l'Ukraine, de la République de Moldavie et de la Géorgie dans l'Union européenne, a déclaré le président Klaus Iohannis dans un message sur son compte Twitter daté du 1er mars.

 

« La Roumanie soutient pleinement l'intégration de l'Ukraine, ainsi que de la République de Moldavie et de la Géorgie, à l'Union européenne. La place de ces partenaires de l'UE est au sein de la famille européenne, et la Roumanie fera de son mieux pour que cela devienne réalité », indique le message Twitter.

Elle intervient alors que l'Ukraine a soumis, lundi 28 février, une demande officielle d'adhésion "immédiate" alors qu'elle se défend de l'invasion russe.

Dans une lettre ouverte, huit pays de l'UE ont appelé à accorder rapidement à l'Ukraine le statut de pays candidat à l'UE et à ouvrir le processus de négociations.

La lettre est signée par les présidents de la Bulgarie, de la République tchèque, de l'Estonie, de la Lettonie, de la Lituanie, de la Pologne, de la Slovaquie et de la Slovénie.

Dans une interview accordée le 28 février à la chaîne de télévision B1 TV, le ministre roumain des Affaires étrangères, Bogdan Aurescu, a également déclaré que la Roumanie soutenait l'intégration de l'Ukraine, de la Moldavie et de la Géorgie, mais a souligné la difficulté d'un processus accéléré.

 

 

 

 

 

 

source

Sur le même sujet
lepetitjournal.com bucarest

Lepetitjournal Bucarest

Lepetitjournal.com de Bucarest est un quotidien comprenant une newsletter et un site Internet. Il informe notamment sur l'actualité roumaine.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Bucarest !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Grégory Rateau

Rédacteur en chef de l'éditon Bucarest.

À lire sur votre édition locale