La Roumanie a présenté sa candidature pour un siège au Conseil des droits de l'homme

Par Grégory Rateau | Publié le 22/09/2022 à 00:00 | Mis à jour le 22/09/2022 à 00:00
Photo : Presidency.ro
selon le président roumain la Roumanie a présenté sa candidature pour un siège au Conseil des droits de l'homme

La Roumanie a présenté sa candidature pour un siège au Conseil des droits de l'homme de l'ONU pour le mandat 2023-2025, a annoncé le président Klaus Iohannis le 20 septembre dernier lors d'un discours à l'Assemblée générale de l'ONU.

 

« La solide contribution de la Roumanie à diverses opérations dans le monde est la preuve de notre engagement. Nous devons veiller à ce que, conformément au programme d'Action pour le maintien de la paix, les missions de maintien de la paix des Nations Unies deviennent plus efficaces et contribuent à des solutions politiques aux conflits, en plaçant les droits de l'homme au cœur de leur action. Nous avons également besoin d'une action résolue de la part de la communauté internationale pour protéger et promouvoir les droits de l'homme. Nous devons renforcer le système des droits de l'homme des Nations Unies et assurer un financement durable et adéquat de toutes ses activités », a déclaré le président Iohannis.

Il a ajouté : « Nous reconnaissons le rôle essentiel joué par les acteurs de la société civile et les défenseurs des droits de l'homme dans la promotion et la protection des droits de l'homme. Assurer le bon fonctionnement des institutions démocratiques, défendre le respect de l'État de droit et garantir les libertés et droits restent fondamentaux. C'est avec ces fermes convictions que la Roumanie a présenté sa candidature pour un siège au Conseil des droits de l'homme de l'ONU, pour le mandat 2023-2025.

Le Conseil des droits de l'homme est un organe intergouvernemental au sein du système des Nations Unies "chargé de renforcer la promotion et la protection des droits de l'homme dans le monde et de traiter les situations de violation des droits de l'homme et de faire des recommandations à leur sujet". Il a été créé par l'Assemblée générale des Nations Unies le 15 mars 2006 et sa première session s'est déroulée du 19 au 30 juin 2006. Il est composé de 47 États membres élus par l'Assemblée générale des Nations Unies.

Le président Klaus Iohannis était à New York les 20 et 21 septembre, à la tête de la délégation roumaine au segment de haut niveau de la 77e session de l'Assemblée générale des Nations Unies. En outre, sa visite aux États-Unis comprendra également un voyage à San Francisco (Californie) les 22 et 23 septembre 2022, où il rencontrera des représentants de la communauté roumaine.

 

 

 

 

 

 

 

source

Sur le même sujet
grégory rateau

Grégory Rateau

Rédacteur en chef et directeur du média LePetitJournal.com/Bucarest, ancien chroniqueur à RRI et écrivain
2 Commentaire (s) Réagir
Commentaire avatar

roazhon35 jeu 22/09/2022 - 08:05

Et pour la corruption  generalisee au PSD et au  PNL ......???? 

Répondre
Commentaire avatar

ZEBULON mar 27/09/2022 - 15:01

et à la CE?

Répondre

Soutenez la rédaction Bucarest !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Grégory Rateau

Rédacteur en chef de l'édition Bucarest.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale