TEST: 2245

La Roumanie figure toujours parmi les pays les plus corrompus de l'UE

Par Lepetitjournal Bucarest | Publié le 01/02/2021 à 00:00 | Mis à jour le 01/02/2021 à 00:00
Photo : Transparency.org
roumanie corruption UE

Avec un score moyen de 44 points sur 100, la Roumanie reste l'un des pays les plus corrompus de l'Union européenne (UE), selon l'Indice de Perception de la Corruption (IPC) 2020 de Transparency International.

 

La Roumanie occupe la 69e place du classement, sur 180 pays / territoires du monde entier inclus dans le rapport. L’Indice de Perception de la Corruption (IPC) de Transparency International classe les pays en fonction du degré de corruption perçue dans les administrations publiques et la classe politique. Cet indice fait appel à des données sur la corruption tirées de sondages d’experts réalisés par divers organismes indépendants.

 

Bien que les scores soient similaires à ceux de 2019 pour la plupart des États membres de l'UE, pour la première fois, trois pays se partagent la dernière place du classement de l'UE - la Roumanie, la Bulgarie et la Hongrie - avec le même score: 44 points sur 100, a signalé Digi24.

 

"Avec un score de 44, la Roumanie se classe systématiquement parmi les pays les plus corrompus de l'Union européenne (UE) selon l'IPC. Les dépenses du pays en matière des soins de la santé sont également inférieures à la moyenne de l'UE. Outre le sous-financement, la Roumanie souffre d'une pénurie de personnel médical." peut-on lire dans le rapport.

 

Transparency International a également déclaré qu'avec un score moyen de 66 sur 100, l'Europe occidentale et l'Union européenne sont les régions les plus performantes en ce qui concerne l'IPC, mais sont soumises à d'énormes tensions en raison de la pandémie de COVID-19.

 

"L'Europe occidentale et l'UE se classent parmi les pays les plus performants de l'IPC, le Danemark (88) occupant la première place, suivi de la Finlande (85), de la Suède (85) et de la Suisse (85). À l'inverse, les pays moins performants de la région sont la Roumanie (44), la Hongrie (44) et la Bulgarie (44) ».

 

L'analyse a également révélé que la pandémie de COVID-19 avait exercé «une pression supplémentaire et inattendue sur les systèmes d'intégrité de nombreux pays de la région», testant les limites de la réponse d'urgence de l'Europe. Et «dans de nombreux cas, les pays n'ont pas été en mesure d'assurer une transparence et une responsabilité totales».

 

Le rapport complet est disponible ici.

 

 

 

 

source

lepetitjournal.com bucarest

Lepetitjournal Bucarest

Lepetitjournal.com de Bucarest est un quotidien comprenant une newsletter et un site Internet. Il informe notamment sur l'actualité roumaine.
1 Commentaire (s) Réagir
Commentaire avatar

Christian lun 01/02/2021 - 23:20

Problème récurent si vous êtes en plaques d'immatriculation française , et si vous parlez mal le roumain comme moi ,ici la patience n'est pas de mise .Christian

Répondre

Soutenez la rédaction Bucarest !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Grégory Rateau

Rédacteur en chef de l'éditon Bucarest.

À lire sur votre édition locale