La Roumanie fait don de 1,1 million de doses de vaccin pour aider d'autres pays

Par Lepetitjournal Bucarest | Publié le 24/02/2022 à 00:00 | Mis à jour le 24/02/2022 à 00:00
pexels-gustavo-fring-3985170(2)

Le gouvernement roumain a approuvé lors de sa réunion du 23 février dernier un don de 1,1 million de doses du vaccin AstraZeneca au Pakistan, au Bangladesh, à l'Algérie et à la Libye, a annoncé le ministère de la Santé. L'assistance vise à aider les quatre pays dans leur lutte contre la pandémie de COVID-19.

 

"A la demande du ministère de la Santé, le gouvernement de la Roumanie a approuvé lors de la réunion d'aujourd'hui, le 23 février 2022, le projet de décision gouvernementale sur l'octroi gratuit de l'aide humanitaire de la réserve du ministère de la Santé au Pakistan, au Bangladesh, à l'Algérie et à la Libye. […] Le document prévoit le don de 1 100 000 doses du vaccin AstraZeneca pour lutter contre la COVID-19, parmi celles achetées par le ministère de la Santé dans le cadre des accords-cadres conclus avec la Commission européenne », peut-on dans le communiqué du ministère.

La Roumanie fera don de 500 000 doses de vaccin COVID au Pakistan, 200 000 au Bangladesh, 200 000 à l'Algérie et 200 000 à la Libye.

Les experts disent qu'il est trop tôt pour déclarer la victoire sur COVID-19

Plus tôt ce mois-ci, Valeriu Gheorghita, le coordinateur de la campagne de vaccination COVID-19 en Roumanie, a déclaré que près d'un million de doses de vaccin AstraZeneca seraient détruites, car elles sont sur le point d'expirer. Selon lui, le pays a reçu près de 4,5 millions de doses du vaccin produit par AstraZeneca.

 

 

 

 

 

source

Sur le même sujet
lepetitjournal.com bucarest

Lepetitjournal Bucarest

Lepetitjournal.com de Bucarest est un quotidien comprenant une newsletter et un site Internet. Il informe notamment sur l'actualité roumaine.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Bucarest !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Grégory Rateau

Rédacteur en chef de l'édition Bucarest.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale