Mardi 20 novembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

La maison où est né le sculpteur roumain Brancusi, s'est effondrée

Par Lepetitjournal Bucarest | Publié le 14/10/2018 à 00:00 | Mis à jour le 15/10/2018 à 16:07
Brancusi

La maison du village de Hobita, dans le comté de Gorj, où est né le célèbre sculpteur roumain Costantin Brancusi, s’est effondrée le jeudi 11 octobre.

 

Située dans la même cour que la Maison du Mémorial, la construction en bois est une propriété privée et se trouvait dans un état de dégradation avancée depuis très longtemps.

 

Le ministre roumain de la Culture a réagi à cette nouvelle en affirmant que l'État ne pouvait intervenir dans cette situation, la maison étant une propriété privée. Cependant, il a ajouté que le département de la culture du comté de Gorj procéderait à une inspection sur place.

 

«Il est nécessaire de réglementer d'urgence l'apport de fonds pour protéger les monuments historiques qui sont dans un état de dégradation avancée et qui peuvent disparaître dans un délai très court. Malheureusement, de nombreuses années de désintérêt administratif et politique nous ont amenés dans la situation actuelle où, faute de fonds, le ministère de la Culture et de l'Identité Nationale n'est pas en mesure d'exercer son droit de préemption sur les monuments historiques et les biens culturels mobiles classés, l'état roumain perdant ainsi la possibilité d’acheter des biens inestimables pour son patrimoine culturel », a déclaré le ministre de la Culture, George Ivascu.

 

Il a également ajouté que ce qui s'est passé à Hobita doit être un "signe avant-coureur" pour la création d'un système de priorités dans la culture.

 

Constantin Brancusi est né en 1876 à Hobita, dans le sud de la Roumanie. Surnommé «le père de la sculpture moderne», il était peintre, architecte et maître de «l'art abstrait». Il est décédé en 1957, à l'âge de 81 ans.

Nous vous recommandons

lepetitjournal.com bucarest

Lepetitjournal Bucarest

Lepetitjournal.com de Bucarest est un quotidien comprenant une newsletter et un site Internet. Il informe notamment sur l'actualité roumaine.
1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Dan jeu 18/10/2018 - 07:23

Rien d'étonnant, vu l'intérêt de l'État pour la culture, le patrimoine et les vraies valeurs fondatrices de ce pays. D'ailleurs tout le pays est en train de s'effondrer...

Répondre