TEST: 2245

Kovesi en passe de devenir procureur européen

Par Grégory Rateau | Publié le 20/09/2019 à 00:00 | Mis à jour le 20/09/2019 à 06:44
Photo : Shutterstock
laura codruta kovesi futur procureur européen

Le COREPER, l'organe exécutif du Conseil de l'Union européenne, a voté hier, le 19 septembre, en faveur de la candidature de la Roumaine Laura Codruta Kovesi au poste de procureur en chef du bureau du procureur général de l'UE nouvellement créé, a rapporté G4media.ro. Cela ouvre la voie à sa prise de fonction pour le poste.

 



Kovesi, l’ancien chef de la Direction de la lutte anticorruption de la Roumanie (DNA), a recueilli 17 votes sur 22 au COREPER, composé des représentants permanents de chaque pays.



Le Parlement européen (PE) nouvellement élu a annoncé en juillet dernier qu’il soutiendrait la candidature de Laura Codruta Kovesi à ce poste.



Le Conseil européen avait déjà soutenu le candidat français Jean-François Bohnert. Les négociations entre le Parlement européen et le Conseil n'ont pas abouti avant les élections au Parlement européen de mai.



Le gouvernement roumain n’a pas soutenu la candidature de Kovesi lors du précédent vote du COREPER et a annoncé le 18 septembre qu’il demanderait à l’ambassadeur de Roumanie auprès de l’UE de voter contre elle.



Le vote d’aujourd’hui sera suivi d’un vote formel à l’issue des négociations avec le Parlement européen, a annoncé Euobserver.com.

 

 

 

 

source

 

 

 

 

grégory rateau

Grégory Rateau

Rédacteur en chef et directeur du média LePetitJournal.com/Bucarest, ancien chroniqueur à RRI, poète et écrivain
2 Commentaire (s) Réagir
Commentaire avatar

Nonoscu ven 20/09/2019 - 09:24

Cette femme droite a été exclue de la DNA par les corrompus parce qu'elle en savait et faisait trop. Elle revient dans le "jeu" par la grande porte de l'Europe. Je pense que certains ici ne sont pas tranquilles dans leurs baskets. Quelle revanche!

Répondre
Commentaire avatar

yann56 ven 20/09/2019 - 11:25

tout a fais d'accord avec vous, certains politique doivent ce demander comment ils vont être manger

Répondre

Soutenez la rédaction Bucarest !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Grégory Rateau

Rédacteur en chef de l'éditon Bucarest.

À lire sur votre édition locale