Mardi 22 juin 2021
Bucarest
Bucarest

Florin Cîţu propose des options pour assouplir les mesures

Par Grégory Rateau | Publié le 05/05/2021 à 00:00 | Mis à jour le 05/05/2021 à 12:18
Photo : Gov.ro
Florin Cîţu annonce de possibles options pour assouplir les mesures

La seule solution pour mettre fin à la pandémie est la vaccination, et si l'objectif de faire vacciner 5 millions de personnes d'ici le 1er juin est atteint, «les choses pourraient s'ouvrir davantage pour l'économie», a déclaré mardi 4 mai le Premier ministre Florin Cîţu.

 

Interrogé sur les mesures potentielles, le Premier ministre a déclaré que les gens pourraient aller à la plage ou à la montagne sans porter de masque. D'autres installations concernent des personnes vaccinées. «On peut parler d'autres installations, pour ainsi dire, pour les personnes vaccinées. Nous pouvons parler, par exemple, de restaurants atteignant leur pleine capacité intérieure avec des personnes vaccinées », a déclaré le Premier ministre.

Il a également évoqué «les hôtels balnéaires à 100% de capacité pour les personnes vaccinées» et les événements privés autorisés pour la même catégorie.

Dans le même temps, le Premier ministre a déclaré que les autorités n'envisagent pas encore d'abandonner l'obligation de porter un masque dans tous les lieux publics extérieurs.

«J'attendrais jusqu'au 1er août pour cela. Cela dépend de la façon dont les choses évoluent, mais j'aimerais fixer le 1er août pour [évaluer] l'abandon du masque. En Israël, ils ont abandonné cela lorsqu'ils ont atteint 60%. Il est clair que c'est un niveau où nous pourrions en parler. »

Cîţu a remercié les gens d'avoir suivi les règles en place pendant les vacances de Pâques et a mentionné l'amélioration de la situation concernant le taux d'incidence du Covid-19.

«Les chiffres chutent chaque jour. Bucarest est en dessous de 3 pour 1 000; en fait, il n'y a pas de région avec un taux de positivité ou d'infection supérieur à 3 pour 1000, ce qui signifie que ce que nous avons fait jusqu'à présent était bien fait. Et cela signifie autre chose, […] cela montre que l'intensification de la campagne de vaccination a eu un effet positif et le nombre de personnes infectées diminue car le nombre de personnes vaccinées a augmenté », a-t-il déclaré.

Bucarest, Cluj, Timișoara et Constanța ont des taux de vaccination supérieurs à 20%, a-t-il expliqué. À Cluj-Napoca, il est à 34% et à Bucarest à 30%, a-t-il précisé.

 

 

 

 

 

 

Source

Nous vous recommandons
grégory rateau

Grégory Rateau

Rédacteur en chef et directeur du média LePetitJournal.com/Bucarest, chroniqueur à Radio Roumanie Internationale et écrivain
2 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

vivadest mer 05/05/2021 - 17:55

Est-il besoin de rappeler à Monsieur City Trouille que le Conseil de l'Europe rappelle début 2021, que personne ne doit être vacciné contre son gré ou sous la pression et que les personnes non vaccinées ne doivent pas subir de discriminations? S'il continue à faire preuve de tant de créativité, il va avoir pas mal de plaintes qui lui pendront aux pampres et c'est qui qui va se marrer?

Répondre
Commentaire avatar

vivadest mer 05/05/2021 - 13:20

Cela montre surtout qu'il n'y a plus de pandémie depuis bientôt un an. L'Oms elle même ne parle plus de pandémie mais d'épidémie. Monsieur Citu faut suivre!

Répondre