TEST: 2245

Eurostat: la Roumanie a la plus forte proportion d'accession à la propriété dans l'UE

Par Lepetitjournal Bucarest | Publié le 11/01/2022 à 00:00 | Mis à jour le 11/01/2022 à 00:00
eurostat roumanie propriété

La Roumanie reste l'État membre de l'UE avec la plus forte proportion de propriétaires de logements. Selon des données récentes d'Eurostat, un peu plus de 96 % de la population roumaine était propriétaire de son logement en 2020, contre près de 70 % en moyenne dans l'UE.

 

Les autres États membres de l'UE affichant des taux d'accession à la propriété élevés étaient la Slovaquie (92%) et la Croatie et la Hongrie (tous deux 91%).

Selon Eurostat, la propriété est la plus courante dans tous les États membres, à l'exception de l'Allemagne, où la moitié de la population vivait dans un ménage propriétaire de son logement en 2020, et l'autre moitié dans un logement loué. Les parts d'accession à la propriété étaient également les plus faibles en Autriche (55%) et au Danemark (59%).

Les données d'Eurostat ont également montré que 53% de la population de l'UE vivait dans une maison en 2020, tandis que 46% vivaient dans un appartement. 1 % vivaient dans d'autres logements, comme des péniches, des fourgonnettes, etc.

L'Irlande (92 %) a enregistré la part la plus élevée de la population vivant dans une maison, suivie de la Croatie (78 %), de la Belgique (77 %) et des Pays-Bas (75 %). En revanche, les parts les plus élevées d'appartements ont été observées en Espagne (66%), en Lettonie (65%) et en Estonie (61%).

En Roumanie, 65,9% de la population vivait dans une maison et 34,1% dans un appartement.

Les données complètes d'Eurostat sont disponibles ici.

 

 

 

 

 

source

lepetitjournal.com bucarest

Lepetitjournal Bucarest

Lepetitjournal.com de Bucarest est un quotidien comprenant une newsletter et un site Internet. Il informe notamment sur l'actualité roumaine.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Bucarest !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Grégory Rateau

Rédacteur en chef de l'éditon Bucarest.

À lire sur votre édition locale