Édition internationale
Radio les français dans le monde
--:--
--:--
  • 1
  • 0

Élections locales en Roumanie : qui a gagné dans les grandes villes ?

Plus de neuf millions de Roumains se sont rendus aux urnes dimanche pour les élections locales et le taux de participation a dépassé les 50%, selon les données fournies par l'Autorité électorale permanente (AEP). Dans plusieurs grandes villes, les choses étaient claires depuis dimanche soir, avec Nicusor Dan remportant la mairie de la capitale, Emil Boc à Cluj-Napoca et Dominic Fritz à Timișoara.

pexels-cottonbro-4669103(1)pexels-cottonbro-4669103(1)
Écrit par Lepetitjournal Bucarest
Publié le 11 juin 2024, mis à jour le 11 juin 2024

Le maire sortant de Cluj-Napoca, Emil Boc, remporte son sixième mandat à l'issue des élections de dimanche, avec 45% des voix, selon le dépouillement parallèle effectué par les libéraux.

Selon Cluj24, après le décompte par les libéraux de 100 des 184 bureaux de vote de Cluj-Napoca, Emil Boc (PNL) arrive en tête avec 45% des suffrages exprimés, suivi de Sabin Sărmaş, candidat indépendant, avec 30% des suffrages.

Dès les premières informations, Dominic Fritz a remporté les élections locales pour la mairie de Timișoara le 9 juin 2024. Ce serait la deuxième fois qu'il battait Nicolae Robu, arrivé à la 2e place. En 2020, la différence entre les deux était de plus de 20 %, soit 53,25 % à 29,87 %.

Les décomptes parallèles des partis politiques montrent comme vainqueurs le maire Mihai Chirica et le président du Conseil départemental de Iasi, Costel Alexe, à la suite des élections locales tenues le 9 juin dans la ville de Iasi et dans le département. Ainsi, après avoir compté 90% des voix, Mihai Chirica a obtenu 32,6% des voix, suivi du sénateur USR Marius Bodea, candidat de l'ADU, avec 25,7% des voix, de la députée Cosette Chihirău, avec 14,5% des voix, leader du PSD. de la municipalité de Iasi, Bogdan Balanişcu – 13,7% et le député européen Tudor Ciuhodaru (AUR) – 9%.

Olguta Vasilescu a remporté un nouveau mandat à la mairie de Craiova, obtenant un score de 65,32 pour cent pour le poste de maire.
Les décomptes parallèles du PSD, du PNL et de l’USR donnent les vainqueurs à Constanța aux libéraux Vergil Chițac à la mairie et Florin Mitroi au Conseil départemental.

Le candidat de la Droite Unie à la Mairie de Bacău, Lucian-Daniel Stanciu-Viziteu, a remporté un nouveau mandat, selon les données publiées par le journal Deşeptarea. Viziteu est crédité de 37,5% des voix.

Après 20 ans, le PSD remporte la mairie de Suceava dont le PNL était maire. Vasile Rîmbu (PSD) a remporté les élections pour le poste de maire de Suceva. Son adversaire libéral Lucian Harsovschi a reconnu sa défaite.
Les candidats PSD Ionuț Pucheanu et Costel Fotea ont chacun remporté un troisième mandat respectivement à la tête de la municipalité et du comté de Galați.
Le maire PSD Viorel Marian Dragomir a remporté un nouveau mandat à Braïla. En outre, le président du Conseil départemental de Brăila, Francisk-Iulian Chiriac, a été réélu à la tête du CJ.

Astrid Fodor a remporté un nouveau mandat de maire de Sibiu, selon les données fournies par l'USR. Après avoir dépouillé les votes dans 94 circonscriptions sur 107, Astrid Fodor arrive en tête avec 39,74 %.

Elena Lasconi a été réélue maire de Câmpulung avec un score écrasant. « Le dépouillement des votes n'est pas encore terminé, mais dans 23 des 26 quartiers, nous avons obtenu près de 70 pour cent pour le maire et dans 23 des 26 quartiers, nous avons obtenu plus de 51 pour cent pour le conseil local. Nous continuons avec les faits", a écrit Elena Lasconi sur Facebook.

À la mairie de Brașov, le décompte parallèle du PNL donne George Scripcaru comme vainqueur face au maire sortant Allen Coliban (USR). Selon des résultats partiels après dépouillement de 85% des voix, Scripcaru dispose de 4 000 voix d'avance sur le maire sortant Allen Coliban, ce qui assure sa victoire.

L'indépendant Mihai Polițeanu annonce qu'il a remporté la mairie de Ploiesti. Le candidat indépendant Mihai Polițeanu a annoncé avoir remporté les élections à la mairie de Ploiești devant le maire sortant Andrei Volosevici (PSD) et le candidat libéral Bogdan Nica.
Călin Bibarţ (PNL) a remporté un nouveau mandat de maire, selon le décompte parallèle des votes qui inclurait, jusqu'à 6h00, les votes de 97 sections sur les 115 que compte la municipalité d'Arad.
Le PSD remporte la mairie de Câmpina, la deuxième plus grande ville du département de Prahova, connue comme un fief libéral. Selon les données centralisées au parti, les sociaux-démocrates remportent également les mairies d'Azuga et de Buşteni, stations de montagne, où d'anciens maires qui ont dirigé les institutions pendant plusieurs mandats retrouvent leurs fonctions.

Le candidat du PNL à la Mairie de Slatina, Mario De Mezzo, a remporté les élections municipales, selon le décompte parallèle effectué par les libéraux, et a célébré la victoire dans les rues de la ville avec des centaines de personnes. Mario De Mezzo a déclaré que la victoire appartient au peuple de Slatina et montre son mécontentement à l'égard de l'actuelle administration « incompétente ».

Le candidat PSD à la mairie de Baia Mare, Doru Dăncuş, vice-maire avec fonctions de maire par intérim, a également gagné dans un fief de Liberl. Selon le décompte parallèle, il totalise 2 000 voix contre le candidat du PNL, Ionel Bogdan. Selon les données partielles centralisées de ResultsVot.ro, Dăncuș a obtenu 9 806 voix, soit un pourcentage de 23,16 %. Il est suivi par le libéral Ionel Ovidiu Bogdan avec 7715 voix (18,22%) et Cristian Brian (USR) – 7203 (17,01%). C'est la première fois en 34 ans de démocratie que le Parti social-démocrate remporte la mairie de Baia Mare, note Ziarul de Maramureș. Baia Mare est secouée par le scandale de corruption de son ancien maire, Catalin Chereches, fugitif en Allemagne après un jugement définitif en prison.

En ce qui concerne les conseils départementaux, le PSD a conquis six sièges de chef de conseil départemental au PNL, selon les résultats partiels présentés lundi par rezultatevot.ro : à Maramureș, Suceava, Timiș, Vrancea, Caraș et Prahova, tous contrôlés jusqu'à présent par le PNL.

Ainsi, à Suceava, le libéral Gheorghe Flutur est sur le point de perdre la présidence du Conseil départemental au profit du social-démocrate Gheorghe Șoldan, après 20 ans de présidence libérale. Selon les données actuelles, il a obtenu 43,2%, tandis que le libéral a obtenu 40,6%.

Les libéraux perdent également Timiş, où l'Alliance PSD-PNL met au pouvoir le social-démocrate Albert Simonis, mais aussi Prahova, où Virgiliu Daniel Nanu est élu à la place du libéral Iulian Dumitrescu.

Selon les premières données, le PNL a également perdu la région de Vrancea. A la place de Cătălin Toma, c'est désormais le social-démocrate Nicșor Halici qui a les meilleures chances. Le candidat PSD a obtenu 37,88%, tandis que le libéral a été voté, selon resultsvot.ro, par 36,31% de la population du département.

Les données partielles montrent que le PSD est sur le point de remporter le poste de président du CJ Caraș-Severin : Silviu Hurduzeu a 7 points d'avance sur Romeo Dunca (PNL).
Dans le Maramureș également, le candidat PSD, Gabriel Zetea, obtient 36% devant le candidat du PNL Gabriel Șteșco, avec 30,5%.
PSD- 24 dirigeants des conseils départementaux (rouge)
Chefs de conseil départemental du PNL 12 (jaune)
UDMR – 4 chefs de conseils départementaux (vert)
A Timis, le PSD-PNL s'est présenté en alliance et son candidat a gagné (violet)
L'AUR et l'ADU n'ont pas de conseil départemental.

 

source : Romania Journal.ro

 

lepetitjournal.com bucarest
Publié le 11 juin 2024, mis à jour le 11 juin 2024

Flash infos

    Pensez aussi à découvrir nos autres éditions