Dimanche 27 mai 2018
Bucarest
Bucarest
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

ECONOMIE - 3 changements majeurs du Code Fiscal prévus pour ce matin

Par Gabriela Pîrloagă | Publié le 08/11/2017 à 00:00 | Mis à jour le 08/11/2017 à 10:20
Photo : www.gov.ro
gouvernement-code-fiscal-nouvelle loi

Le gouvernement roumain prévoit d'adopter plusieurs amendements au Code Fiscal lors de la réunion du cabinet d’aujourd’hui. Les modifications les plus importantes concernent le transfert des contributions sociales de l’employeur vers l’employé, la baisse de l’impôt sur le revenu de 16% à 10% et l’augmentation des taux d’imposition des entreprises qui payent actuellement un impôt sur les bénéfices et pas sur le profit.


Pendant les dernières semaines, la question du transfert de la contribution sociale a certainement été la source de nombreux débats. Pour quelle raison ? Parce que le Gouvernement envisage de laisser la charge des cotisations à l’État, les taux de chômage et aussi l’assurance maladie seront sous la responsabilité de l’employé à partir de Janvier 2018, alors que jusqu’au présent ces cotisations étaient divisées entre employés et employeurs.


À compter du 1er janvier 2018, le Gouvernement prévoit de réduire les cotisations sociales à 35% du salaire brut et de mettre toute la charge sur les employés. Dans le même temps, une réduction de l'impôt sur le revenu des particuliers de 16% à 10% est prévue.  L'effet combiné entraînera une baisse du salaire net des employés, même si le Gouvernement projetait au début à contraindre en quelque sorte l’employeur d’augmenter la marge brute.


En outre, le gouvernement souhaite également augmenter le seuil pour que les micro-entreprises paient une taxe sur le profit au lieu de l'impôt sur les bénéfices, de 500 000 à 1 million d'euros. Ces changements sont susceptibles d'affecter les petites et moyennes entreprises en Roumanie, qui sont déficitaires ou qui ont des profits réduits et qui doivent ainsi payer des impôts plus élevés.


Pendant ce temps, les gens commencent à organiser une autre manifestation sur les réseaux sociaux pour aujourd’hui, mercredi 8 novembre, et qui aura lieu devant le siège du Gouvernement.

1 CommentairesRéagir
Commentaire avatar

Jean-Pierre mer 08/11/2017 - 15:49

La personne auteure de cet article a dû l'écrire sous l'emprise de l'alcool ou d'autres stupéfiants: c'est absomument incompréhensible ? On peut se poser la question du transfert des charges patronales au salarié: à qui profite le crime?

Répondre