Colinele Transilvaniei devient une destination écotouristique certifiée

Par Grégory Rateau | Publié le 29/11/2022 à 00:00 | Mis à jour le 30/11/2022 à 10:47
Photo : Colinele Transilvaniei
Colinele Transilvaniei devient une destination écotouristique certifiée

Colinele Transilvaniei (les hauts plateaux de Transylvanie) est l'une des destinations écotouristiques les plus récentes de Roumanie après avoir reçu la certification nécessaire du ministère du Tourisme. La zone s'étend sur 260 000 hectares de zones naturelles protégées, couvrant une partie des régions de Brașov, de Mureș et de Sibiu.

 

Colinele Transilvaniei comprend 44 communautés qui ont ouvert leurs portes aux touristes roumains et étrangers, offrant des églises fortifiées, des sites de l'UNESCO et des maisons traditionnelles saxonnes qui ont été rénovées et transformées en chambres d'hôtes. Les visiteurs disposeront également de 600 kilomètres d'itinéraires touristiques balisés destinés à la randonnée pédestre ou à vélo, le tout dans un paysage naturel que les gens entretiennent depuis des centaines d'années.

La certification d'écotourisme récemment obtenue reconnaît "le développement de la destination Colinele Transilvaniei sur des principes durables" et pourra être utilisée pour promouvoir des expériences touristiques dans la région pendant une période de trois ans.

Les ONG environnementales sont actives dans la région depuis des années. Le WWF Roumanie, par exemple, travaille sur le plateau de Hârtibaci aux côtés de partenaires locaux depuis plus de 10 ans pour maintenir à la fois la valeur naturelle et culturelle, gastronomique et historique aussi intacte et authentique que possible, aidant les communautés locales à se développer durablement, en harmonie avec la nature.

Cristina-Ana Iliescu, porte-parole de l'Unité de gestion des destinations, explique que tout a commencé lorsqu'un groupe d'initiative locale a vu dans l'écotourisme un bon moyen pour aider cette région à se développer durablement tout en conservant son identité et en attirant des touristes. "Et cela a fonctionné, attirant d'abord des visiteurs étrangers, qui ont apprécié le caractère unique des expériences dans les collines de Transylvanie, puis, au cours des cinq dernières années, de plus en plus, des Roumains également", explique-t-elle dans le même communiqué de presse.

La certification, poursuit le porte-parole, "est un honneur qui nous oblige à promouvoir le maintien d'un haut niveau d'expériences et de services touristiques, afin de conserver cette certification et de rester authentique pour les touristes".

La bonne nourriture et les vues spectaculaires ramènent les touristes à Colinele Transilvaniei année après année. Au cours des cinq dernières années, le pourcentage de ceux qui viennent dans la région plusieurs fois par an a été multiplié par 4 et la durée des visites de plus de 3 nuits a doublé.

La destination d'écotourisme des hautes terres de Transylvanie comprend des zones protégées qui font partie de Natura 2000 européen, le plus grand réseau écologique au monde, avec plus de 25 000 sites à travers le continent, dont 531 sur le territoire roumain.

 

 

 

 

 

 

 

 

source

Sur le même sujet
grégory rateau

Grégory Rateau

Rédacteur en chef et directeur du média LePetitJournal.com/Bucarest, ancien chroniqueur à RRI et écrivain
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Bucarest !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Grégory Rateau

Rédacteur en chef de l'édition Bucarest.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale