Dimanche 17 janvier 2021

CHOIX GONCOURT DE LA ROUMANIE 2018 - Pauline Delabroy-Allard

Par ARTA GRAFICA | Publié le 01/11/2018 à 00:00 | Mis à jour le 05/11/2020 à 10:56
Goncourt -Roumanie

François Henri Désérable - Choix Goncourt de la Roumanie 2017 pour "Un certain monsieur Piekelny" (Gallimard) a présidé cette année "Le choix Goncourt de la Roumanie".

 

 

Et cette année la grande gagnante est...Pauline Delabroy-Allard pour son roman "Ça raconte Sarah" aux éditions de Minuit, une histoire d’amour tumultueuse et tragique entre deux femmes.

 

Extrait du livre : «...sa beauté mystérieuse, son nez cassant de doux rapace, ses yeux comme des cailloux, verts, mais non, pas verts, ses yeux d’une couleur insolite, ses yeux de serpent aux paupières tombantes. Ça raconte Sarah la fougue, Sarah la passion, Sarah le soufre, ça raconte le moment précis où l’allumette craque, le moment précis où le bout de bois devient feu, où l’étincelle illumine la nuit, où du néant jaillit la brûlure. Ce moment précis et minuscule, un basculement d’une seconde à peine."

 

Les étudiants roumains de sept grandes universités du pays devaient donc désigner leur meilleur roman français de la sélection officielle de l’Académie Goncourt. Le projet Choix Goncourt de la Roumanie vise concrètement à dynamiser la coopération inter-universitaire à l’échelle nationale, former et spécialiser des jeunes critiques en littératures française et francophones contemporaines et stimuler l’appétit du public pour ce type de création littéraire. Le vote de cette année vient tout juste d'être annoncé à l'Institut français de Bucarest en présence de son président, l'écrivain lauréat de l'année passée, François Henri Désérable.

 

La sélection du Goncourt 2018 :

Meryem Alaoui, La vérité sort de la bouche du cheval (Gallimard)
Inès Bayard, Le malheur du bas (Albin Michel)
Guy Boley, Quand Dieu boxait en amateur (Grasset)
Pauline Delabroy-Allard, Ça raconte Sarah (Éditions de Minuit)
Adeline Dieudonné, La vraie vie (L’Iconoclaste)
David Diop, Frère d’âme (Seuil)
Clara Dupont-Monod, La révolte (Stock)
Eric Fottorino, Dix-sept ans (Gallimard)
Paul Greveillac, Maîtres et esclaves (Gallimard)
Nicolas Mathieu, Leurs enfants après eux (Actes Sud)
Gilles Martin-Chauffier, L’Ère des suspects (Grasset)
Tobie Nathan, L’évangile selon Youri (Stock)
Daniel Picouly, Quatre-vingt-dix secondes (Albin Michel)
Thomas B. Reverdy, L’Hiver du mécontentement (Flammarion)
François Vallejo, Hôtel Waldheim (Viviane Hamy)

 

 

A l'année prochaine pour de nouvelles sensations littéraires !

 

Grégory Rateau

auteur-gregory-rateau

0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Bucarest ?

TOURISME

ESCAPADES - Châteaux méconnus: le château de Banffy

Sur la rive droite de la rivière Somesul Mic, à 27 km de la ville de Cluj, se trouve l’imposant château de Banffy considéré comme le plus grand château de Transylvanie et une perle de l’architecture b