Dimanche 20 septembre 2020

Augmentation des fonds européens pour réduire les émissions de CO2

Par Grégory Rateau | Publié le 01/07/2020 à 00:00 | Mis à jour le 01/07/2020 à 10:43
fonds européens réduire émissions CO2

Les fonds réservés à la Roumanie dans le cadre du Fonds pour une transition juste, destinés à aider les pays de l'Union européenne à réduire les émissions de CO2 de 50% d'ici 2030, sont passés de 700 millions d'euros à 4,4 milliards d'euros, la taille totale du fonds ayant été augmentée de 7,5 milliards à 40 milliards d'euros.



"Nous soutiendrons les secteurs et les régions les plus touchés par la transition. Les régions à forte intensité de charbon, comme celles de Roumanie, en sont un exemple", a déclaré le commissaire européen à l'Énergie Kadri Simson lors d'une conférence en ligne sur la transition énergétique organisée par l'Association des Entreprises de services publics (ACUE).

"Il s'agit de la troisième plus grande allocation [nationale] de ce fonds et elle soutiendra les travailleurs vulnérables en Roumanie, créant de nouvelles opportunités économiques pour les PME et les start-ups", a déclaré Kadri Simson.

Le ministre roumain de l'économie et de l'énergie, Virgil Popescu, a indiqué que la Roumanie avait besoin d'investissements importants pour réduire les émissions de CO2.

Il a également mentionné le gaz naturel et le nucléaire comme ressources de transition vers des ressources renouvelables - une rhétorique qui ne fait pas encore partie de la stratégie dominante du Green Deal.

"Nous avons l'énergie nucléaire, nous avons les unités 1 et 2 de Cernavoda, et nous voulons construire les unités 3 et 4. Nous voulons que tous les États de l'UE soutiennent l'énergie nucléaire. Nous voulons une énergie nucléaire qui réponde à des normes de sécurité élevées", a déclaré Popescu, cité par Economica.net.

Foratom, l'organisme européen du commerce nucléaire, a déclaré qu'il se félicitait de l'objectif de l'UE de fournir un soutien financier aux régions dépendantes du charbon pour les aider dans leurs efforts de décarbonisation, mais regrette la proposition de la Commission d'exclure l'utilisation de ces fonds pour les centrales nucléaires.

 

 

 

 

source

grégory rateau

Grégory Rateau

Rédacteur en chef du site lepetitjournal.com/Bucarest, chroniqueur à Radio Roumanie Internationale et écrivain
0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

L'univers onirique de Jules Perahim

La paix fut imposée pendant la période de l'entre-deux-guerres. À la fin de la Grande Guerre, les états européens se redressèrent du point de vue économique et social, fournissant à la culture la meil