Mercredi 20 novembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Les plus beaux parcs nationaux à visiter cet automne

Par Lepetitjournal Bucarest | Publié le 02/10/2019 à 00:00 | Mis à jour le 02/10/2019 à 07:31
Photo : Photo by Lukasz Szmigiel on Unsplash
automne randonnées forêts roumanie

L’automne est une occasion unique pour redécouvrir les parcs nationaux et leurs forêts, revêtus d’une toute autre couleur.

 

 

Le parc national de Retezat

Situé dans les montagnes Retezat (département de Hunedoara), le parc national Retezat est parmi les plus spectaculaires de Roumanie. Idéal pour la randonnée, ce parc offre des vues à couper le souffle en toute saison, mais surtout en automne, lorsque le mélange de vert, rouge, orange, jaune et marron crée des paysages dignes des plus beaux tableaux impressionnistes..

Créé en 1935, le parc national Retezat est l'un des plus vieux parcs nationaux de Roumanie. Avec plus de 20 sommets de plus de 2 000 m, il abrite le plus grand lac glaciaire de Roumanie (Bucura), mais aussi le plus profond lac glaciaire du pays (Zanoaga). De plus, sa flore comprend plus de 1 100 espèces de plantes, dont 130 ont le statut "en danger" ou "vulnérable".

Sa faune est particulièrement riche avec de grands prédateurs comme le loup et l'ours brun, mais également des chamois, des chevreuils, des cerfs rouges, des chats sauvages et des loutres d'Eurasie. En outre, environ 185 espèces d’oiseaux y sont installées, ainsi que des reptiles et des poissons vivant dans les lacs du parc.

Il existe plusieurs sentiers de randonnée que vous pouvez faire en une journée en partant d’une cabane ou d’autres plus longs. Une carte d'accès au parc est disponible ici.

Pour ceux qui prévoient des séjours plus longs, il y a plusieurs sites que vous pourrez visiter à proximité notamment le célèbre site archéologique Ulpia Traiana Sarmizegetusa, l'église Densus (l'une des plus anciennes églises roumaines), le monastère Prislop et la forteresse médiévale Malaiesti.

 

 

Les gorges cheile Nerei – le parc national Beusnita

Situé dans le dép. de Caras-Severin, dans le sud-ouest du pays, la beauté sauvage de ce parc ne vous laissera pas indifférent. Il couvre plus de 36 000 hectares et abrite une grande variété de flore et de faune. Ses forêts, composées de différentes espèces d’arbres, depuis le hêtre européen jusqu’au chêne et au frêne européen, créent de véritables cartes postales.

C’est dans ce parc qu’on trouve aussi certains des plus beaux lacs de Roumanie, notamment le lac Ochiul Beiului, connu pour ses eaux très claires, et le lac Dracului (le lac du diable). Mais l'une de ses principales attractions reste la cascade de Bigar, dont l'eau coule sur un rocher en forme de dôme, recouvert d'une épaisse couche de mousse. Et ce n’est pas fini, vous avez aussi deux autres chutes d’eau intéressantes : la cascade Beusnita et la cascade Susara.

Plusieurs itinéraires touristiques vous permettront d’explorer les beautés du parc national Cheile Nerei-Beusnita ici.

A environ 26km de la cascade Bigar, se trouve un autre endroit moins connu mais tout aussi féérique : les moulins à eau de Rudaria, dans la commune d'Eftimie Murgu.

 

 

Les gorges cheile Bicazului – le parc national Hasmas

Un autre parc naturel à rajouter à la liste est le parc national Cheile Bicazului-Hasmas. Situé au nord-est de la Roumanie, dans les Carpates orientales, ce parc est principalement recouvert de forêts d'épicéas. Des animaux sauvages tels que l'ours, le lynx et le loup trouvent refuge dans ses forêts, mais le parc abrite également des cerfs rouges et des chèvres alpines sauvages. De nombreuses espèces de reptiles y vivent aussi, ainsi que des oiseaux tels que le pic et le hibou de l'Oural.

Les sites à visiter absolument sont : les gorges Cheile Bicazului, une des plus impressionnantes gorges de Roumanie avec des vues spectaculaires, et Lacul Rosu (le lac rouge) - dont le nom provient des alluvions rougeâtres déposées au fond du lac. Vous pouvez lire plus sur ce lac ici.

Il y a près de 20 itinéraires touristiques dans le parc, tous parfaits pour découvrir les secrets et les merveilles de cet endroit. Certains font quelques heures et d’autres sont plus longs, vous n’aurez qu’à choisir celui qui vous convient le plus ici.

L'accès à cette zone protégée peut se faire principalement par Bicaz (dép. de Neamt) ou par Gheorgheni (dép. de Harghita), localités reliées par la route nationale DN12C qui traverse la zone protégée en passant par Lacul Rosu et Cheile Bicazului.

 

 

Le Parc National Calimani

Non loin de la ville de Vatra Dornei se trouve le parc national Calimani, un autre endroit idéal pour des randonnées d'automne. C'est une région montagneuse avec des forêts d’épinettes de Norvège, de hêtres et de pins d’Arrola, qui constituent un habitat idéal pour les grands et les petits animaux sauvages.

La réserve naturelle « 12 Apostoli » (12 Apôtres) est l’un des principaux points d’attraction du parc, offrant des paysages féériques avec d’étranges formations rocheuses sculptées par le temps, mais vous devriez prendre aussi le temps de visiter la cascade Tihu et la réserve Iezerul Calimanului. .

Trois itinéraires touristiques sont aménagés dans le parc dont le plus court se fait en tout en 8 heures. Plus de détails ici.

 

 

Source

lepetitjournal.com bucarest

Lepetitjournal Bucarest

Lepetitjournal.com de Bucarest est un quotidien comprenant une newsletter et un site Internet. Il informe notamment sur l'actualité roumaine.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

TÉLÉTHON

Jonas : "La maladie m'emprisonne, mais je crois au traitement"

Jonas, jeune étudiant de 22 ans, a été diagnostiqué d’une calpaïnopathie à l’âge de 6 ans. Une maladie qui s’est installée progressivement et qui depuis l’adolescence grignote peu à peu ses muscles