Lundi 15 juillet 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Idées de manoirs à visiter

Par Lepetitjournal Bucarest | Publié le 14/05/2019 à 00:00 | Mis à jour le 14/05/2019 à 00:00
Photo : Facebook / Conac Bellu
Muzeul-Conac-Bellu-FB-1024x705

Comme ce fut le cas pour les nombreux châteaux du pays, les manoirs appartenant à des familles locales très réputées ont été réaffectés ou négligés une fois qu'ils ont été nationalisés pendant le communisme. De retour chez des particuliers, beaucoup d’entre eux ont rouvert leurs portes pour accueillir les visiteurs à la recherche de lieux uniques chargés d'histoire. En voici quelques-uns.

 

Le manoir de Maldăr, situé dans le village de Măldăreşti, dans le comté de Vâlcea, est l’une des nombreuses résidences fortifiées construites par des nobles locaux, connues en roumain sous le nom de cule oltenești, d'après le nom de la région où elles se trouvent: Oltenia. Leurs propriétaires initiaux les ont construites en tant que résidences et pour se défendre contre les invasions ottomanes et les hors-la-loi.

Aujourd'hui, le manoir conserve ses détails architecturaux intacts: murs épais peints en blanc, tour haute et véranda avec arches. Chacune des 15 chambres du manoir nous raconte son histoire à travers un mobilier historique authentique: tapis traditionnels, portes et mobilier sculptés en bois, et décorations avec des tissages faits main. Les détails sur l'hébergement sont disponibles ici. Si vous décidez d’explorer la région, à seulement 7 km, on trouve la ville de Horezu, un autre site à voir absolument, avec son monastère classé au patrimoine mondial de l’UNESCO et ses magnifiques poteries traditionnelles.

manoir-maldar-roumanie
Facebook / Conacul lui Maldar

 

Ancien lieu de rassemblement de la noblesse locale vers la fin du XIXe siècle et autour de la Seconde Guerre mondiale, le manoir Polizu a été construit entre 1880 et 1887 par l’homme politique Constantin Ghika-Deleni, dans le village de Maxut (comté de Iași), au nord-est de la Roumanie. Parmi les invités célèbres de la maison on compte la reine Marie de Roumanie et ses enfants, la princesse Ileana et le prince Nicolae, surtout que la famille royale s'est réfugiée à Iași pendant la Première Guerre mondiale, la capitale étant sous occupation allemande. Le manoir abrite également un magnifique jardin aménagé à l'initiative de Constantin Ghika. Après avoir été détruit et négligé pendant la période communiste, le manoir a repris vie à partir de 2006 et peut désormais accueillir des invités. Maxut est situé à 76 km au nord-est de Iaşi et constitue un bon point de départ pour explorer d'autres villes de la région, telles que Suceava ou Piatra Neamț.

manoir-polizu-roumanie
Facebook / Conac Polizu

 

 

À environ une heure au nord de Bucarest, dans la ville d’Urlați, Conacul dintre Vii (Le Manoir dans les vignes) est une maison de boyard construite vers la fin du XIXe siècle. Le manoir a une atmosphère traditionnelle, combinant bois et fer brut, murs blancs et tapis tissés. Il propose des hébergement pour les groupes et constitute un lieu propice à l'organisation de divers événements. Outre les vins locaux disponibles, on y trouve également un verger et un potager.

 

À proximité, les visiteurs trouveront le manoir Bellu, devenu un musée. Considéré comme un monument de l'architecture roumaine, il héberge une grande partie de la collection du baron Alexandru Bellu (1850-1921), descendant de la famille qui a fait don du terrain pour le cimetière Bellu à Bucarest et un pionnier de la photographie locale. La maison est meublée dans des styles variés, rassemblant des influences florentines, françaises, autrichiennes, arabes et roumaines.

 

conacul-dintre-vii-roumanie-manoir
Facebook / Conacul dintre Vii

 

Trouvez d'autres manoirs intéressants à visiter en Roumanie dans cet article sur Romania-Insider.com.

https://www.romania-insider.com/mansions-stay-romania-2018

 

lepetitjournal.com bucarest

Lepetitjournal Bucarest

Lepetitjournal.com de Bucarest est un quotidien comprenant une newsletter et un site Internet. Il informe notamment sur l'actualité roumaine.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Hong Kong Appercu
MANIFESTATION

Il y aurait 125 "murs de Lennon" à Hong Kong

Moyen d’expression spontané, les “murs de Lennon”, affichage fait de stickers de couleur, fleurissent un peu partout dans Hong Kong