Dimanche 31 mai 2020
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

ESCAPADES - Découverte du village le plus cosmopolite de Roumanie

Par Escapades en Roumanie | Publié le 10/01/2020 à 00:00 | Mis à jour le 10/01/2020 à 06:55
Photo : Facebook/Richis
village le plus cosmopolite de Roumanie Richis étrangers Transylvanie

La Transylvanie est une région fascinante dont la beauté n’est plus à démontrer. Mais un village en particulier a su conquérir le cœur de nombreux étrangers qui ont décidé de s’y installer, en quête d’un style de vie plus simple, plus proche de la nature. Situé à 64km de Sibiu, et à seulement 5km de Biertan, Richis est un petit village typiquement saxon, entouré de collines terrassées où on cultivait autrefois la vigne.

 
 

Tout a commencé il y a 13 ans, quand Tony et Gerrit Timmerman, un couple d'Hollandais, furent les premiers étrangers à s’installer dans le petit village. Depuis, ils ont beaucoup contribué à son développement : ils ont acheté le bar et la magasin du village et plus tard ils ont ouvert une pension et un camping.



Petit à petit, d’autres étrangers ont été charmés par le vieux village transylvain : des Allemands, des Hollandais, des Français, des Italiens, des Suisses, des Lituaniens et même des Américains. En tout, 12 nationalités différentes qui ont choisi de s’installer à Richis, charmés par la vie simple à la campagne. Avec le temps, le vieux village a été ramené à la vie. Les étrangers ont racheté de vieilles demeures qu’ils ont réaménagées en préservant l’architecture typiquement saxonne et ont ouvert des pensions et des maisons d’hôtes, des magasins, un centre d'information touristique. Aujourd'hui on y organise même des brunchs avec des produits régionaux et un festival de littérature.


Quelques infos


Autrefois un endroit marécageux et inhospitalier, avec le temps, le village devint une des localités les plus prospères de la région grâce à sa terre fertile, idéale pour l’agriculture et la viticulture, d’où son nom Reichesdorf–Richvini–Richiş qui signifie « Le village des riches ».


Si vous vous y rendez ne manquez pas de goûter aux délices préparés par doamna Fanica et sa fille : leur pain traditionnel « batut », cuit sur le four, mais aussi leurs délicieux gâteaux à la rhubarbe.

La famille Andrei (au nr. 140) compte parmi les dernières familles qui cultivent encore la vigne sur les collines de Richis. Ne passez pas à côté de leurs très bons vins blancs (Risling, Fetească albă, Neuburger, Traminer).

Malgré le départ en masse des Saxons dans les années 90, Monsieur Schass n’a pas voulu quitter son berceau natal et il est aujourd’hui un des derniers Saxons du village. Il est curateur de l’église fortifiée et pourra vous la faire visiter mais surtout vous raconter de nombreuses histoires sur le village et ses habitants.

Enfin, Christian Rummel a quitté sa Bavarie natale pour devenir compagnon charpentier et trois ans durant il a voyagé dans le monde pour apprendre les secrets du métier avec des artisans reconnus. Il a fini par s’installer à Richis où il s’occupe de charpenterie dans son propre atelier. Il est connu pour avoir participé à la restauration de l’église fortifiée de Biertan, de l’Eglise Evangélique de Sibiu et de plusieurs maisons paroissiales. Il organise aussi des tours, "Le Transylvanian Express", dans une calèche vieille de 100 ans.

logo-michelin

Escapades en Roumanie

Découvrez la Roumanie et ses richesses avec notre partenaire Michelin. Chaque semaine vous avez rendez-vous avec nos escapades pour vous préparer à la grande évasion.
6 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Andrei Ghoerghe Alexandru ven 14/02/2020 - 13:50

merci beaucoup pour le très bel article sur nous, la famille d'Andrei et son village natal, je voudrais un contact de la personne qui a si bien écrit!

Répondre
Commentaire avatar

Bucarest mar 25/02/2020 - 15:38

Bonjour, c'est moi, Sarah Taher, qui l'ai ecrit (sarah.taher@lepetitjournal.ro) :) Heureuse que ca vous plaise

Répondre
Commentaire avatar

Andrei Ghoerghe Alexandru ven 14/02/2020 - 13:50

merci beaucoup pour le très bel article sur nous, la famille d'Andrei et son village natal, je voudrais un contact de la personne qui a si bien écrit!

Répondre
Commentaire avatar

Pascal Le Hen sam 11/01/2020 - 05:53

A noter qu'un festival littéraire s'y tient chaque année (organisé par nos amis anglais). En 2020, The Transylvanian Book Festival vous donne rendez-vous du 13 au 20 septembre. Juste une toute petite erreur en clôture de l'article, dans "(...) Christian Rummel a quitté sa Bavarie natale (...)". La "Bavarie" n'existe pas (du moins, pas encore...), c'est la "Bavière".

Répondre
Commentaire avatar

Dan ven 10/01/2020 - 16:41

...je pense que tu voulais dire : il a quitté sa Bavière natale :)

Répondre
Voir plus de réactions

Expat Mag

Lima Appercu

Pourquoi le confinement ne fonctionne pas au Pérou ?

Le Pérou est le premier pays en Amérique latine à avoir décrété l’état d’urgence (16 mars), mais il est malgré tout devenu le deuxième pays le plus touché par l’épidémie du Covid-19, après le Brésil.