Lundi 16 septembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

ESCAPADES - 3 endroits à visiter dans les Monts Apuseni cet été (1)

Par Escapades en Roumanie | Publié le 26/07/2019 à 00:00 | Mis à jour le 26/07/2019 à 09:56
Photo : Wikipedia / Gavrila Stetco
monts apuseni roumanie visiter

"Pays de pierre", c’est ainsi qu’est surnommé le Pays des Moti, situé au cœur des Monts Apuseni, dans l’ouest de la Roumanie. Avec des paysages pittoresques et un relief spectaculaire, abritant parmi les plus grandes grottes du pays, cette région est aussi connue pour ses habitants, les Moti, véritables montagnards, fameux pour leur longue tradition de défense de leurs droits et territoires, mais aussi pour leurs villages où les traditions sont restées intactes.

 

 

 

Le village Pătrăhăiţeşti

Situé à 5km d’Arieseni et à 1200 m d’altitude, Patrahaitesti est un village pittoresque typique du pays des Moti, perdu entre les montagnes. Aujourd'hui il est encore habité par une vingtaine de familles qui vivent au rythme de la nature et des saisons, comme vivaient leurs aieux il y a une centaine d’années, en communion parfaite avec la nature. Les paysages enchanteresses avec les prairies vertes et les montagnes recouvertes de sapins, la paix qui y règne et l’hospitalité des locaux en font un endroit d’exception. Pour atteindre le village, les plus courageux pourront entamer une petite randonnée depuis Arieseni, qui traverse la forêt. Les traditions ancestrales sont restées vivantes parmi les villageois, ainsi vous pourrez aller à la recherche de mesterul Mocanu, maître artisan dans le travail du bois. Vous pourrez visiter son atelier-musée où il vous montrera comment il fabrique des objets en bois spécifiques de la région : des tonneaux, des ustensiles de cuisine, des tasses mais surtout le tulnic, un instrument à vent qui peut mesurer entre 1,5 à 3 mètres en longueur, souvent utilisé par les bergers pour rassembler les moutons ou pour signaliser et communiquer du haut d'une colline.

Et pour écouter la douceur mélancolique de cet instrument, allez à la recherche de la dernière tulnicareasa du village, doamna Domnica, une vieille dame connue pour savoir souffler dans le tulnic, et qui vous fera entendre les lamentations de l’instrument.

Comme dans la plupart des villages des Monts Apuseni, vous pourrez passer la nuit chez l'habitant et goûter à leur cuisine traditionnelle, souvent préparée avec des produits frais. N'hésitez pas goûter à leur afinata, délicieuse liqueur de myrtilles.

 

monts-apuseni-village-roumanie
Wikipedia / Țetcu Mircea Rareș

 

 

La grotte des Ours

Il vous faudra visiter cette grotte, véritable chef-d’œuvre de la nature, spectaculaire de par ses nombreux stalactites et stalagmites mais aussi ses formations rocheuses dont les formes font penser tantôt à des châteaux, tantôt à des animaux ou encore à des créatures fantastiques. Située à 60km d’Arieseni, dans le village de Chiscau (commune Pietroasa), cette grotte a une longueur de 1.5km mais la partie accessible aux touristes n’est que de 488 mètres. C’est en 1975 qu’elle fut découverte par hasard au cours de travaux d’exploitation du calcaire. C’est Traian Curta, un mineur du village, qui eut le courage d’être le premier à pénétrer dans la mine et de l’explorer, et quel ne fut son effroi quand il découvrit les immenses ossements qui s’y trouvaient, un véritable cimetière ! En effet, le nom de la grotte vient d’une espèce d’ours disparue il y a 15 000 ans, l’ours des cavernes, Ursus Spalaeus. Ces gigantesques mammifères avaient comme habitude de se retirer dans ces grottes pour y mourir. Aujourd’hui on peut encore voir des traces et de fossiles d’ours mais aussi d’autres espèces comme le lion, le bouquetin, la chèvre sauvage et l’hyène des grottes. D’ailleurs dans une de ces galeries, vous trouverez une formation calcareuse des plus étranges qui vous fera penser à un ours qui essaye désespérément de s’échapper de la grotte. Car, d'après la légende, une centaine d’ours s’y seraient abrités et y auraient péri suite à un éboulement qui aurait bloqué l’entrée de la grotte...

 

grotte-des-ours-roumanie
Wikipedia / Zátonyi Sándor
grotte-des-ours-roumanie
Wikipedia / Zátonyi Sándor
grotte-des-ours-roumanie
Wikipedia / Zátonyi Sándor

 

 

La grotte et le glacier de Scarisoara

Située à 1165 mètres d’altitude, la grotte de Scarisoara abrite le second plus grand glacier souterrain d’Europe, un monument naturel vieux de 4000 ans qui se conserve grâce aux courants d’air et à la basse température qui avoisine parfois les 0 degrés même l’été, parfait donc pour se rafraîchir si vous n'avez pas oublié tout de même d'emporter une petite veste. L'entrée se fait par un gouffre impressionnant d'où il faudra être prêt à descendre (puis remonter) 270 marches pour pénétrer dans la grotte. Celle-ci abrite un immense glacier dont le volume serait de 80 000 mètres cubes, mais aussi d'énormes stalactites et stalagmites qui ne dégèlent jamais. Sachez que ce que vous avez sous les yeux est unique car, tout au long de l’année, la glace fond puis se refait, les paysages n’étant jamais les mêmes d’année en année. Pour y accéder vous pourrez entamer une petite randonnée qui part de Garda de Sus et vous fera arriver 2 heures après à la grotte en suivant le trajet marqué avec une croix rouge.

 

grotte-scarisoara-roumanie
Pinterest

 

grotte-scarisoara-roumanie
ghidulmuzeelor.cimec.ro

 

Nous vous recommandons

logo-michelin

Escapades en Roumanie

Découvrez la Roumanie et ses richesses avec notre partenaire Michelin. Chaque semaine vous avez rendez-vous avec nos escapades pour vous préparer à la grande évasion.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Jean-Paul Demoule : les multiples facettes de l'archéologie

Jean-Paul Demoule est professeur émérite de protohistoire européenne à l’université de Paris I (Panthéon-Sorbonne) et membre honoraire de l’Institut Universitaire de France.