Dimanche 25 octobre 2020

A la découverte de l’art tribal indien : les peintres Kurumbas

Par Isabelle Bonsignour | Publié le 10/06/2020 à 20:49 | Mis à jour le 17/06/2020 à 20:27
inde art tribal kurumba

Depuis une vingtaine d'années, en France et ailleurs en Europe, on peut découvrir l’art tribal indien au travers d’expositions consacrées à un ou plusieurs artistes. Cet art peut prendre plusieurs formes, mais c’est surtout sous la forme picturale qu’il est parvenu en Occident. Chaque ethnie ou tribu (adivasi en hindi) possède ses propres techniques et styles de représentation liés à ses traditions et à sa culture. 

Aujourd’hui, pour cette quatrième édition, la rédaction vous présente les peintres Kurumbas avec l’assistance de Christian Journet de l’association Duppata.

 

art tribal indien kurumba

 

Les Kurumbas, un des sept groupes tribaux des Nilgiris

L’Etat du Tamil Nadu au Sud de l’Inde comprend des montagnes appelées les Nilgiris dans lesquelles on trouve de nombreuses inscriptions peintes ou gravées sur les parois des grottes et des falaises abruptes. Datant probablement de 2 à 3000 ans, elles témoignent de la présence d’une grande diversité de peuplades dans des lieux difficiles d’accès.

 

art tribal indien kurumba
Peinture sur un rocher dans les Nilgiris

 

Les Kurumbas sont l’un des sept groupes tribaux de ces montagnes et comptent environ 12 000 personnes réparties en une trentaine de villages. Ils sont installés dans la zone partagée par les plantations de café (de 400 à 1200 m) et les plantations de thé (de 1000 à 2000-2200 m). Ils vivent traditionnellement des produits de la forêt et plus particulièrement de la cueillette de miel sauvage et d’autres fruits sauvages ou semi-sauvages (amlas, jaques…) qui sont vendus sur les marchés locaux. La cueillette de miel sauvage obéit à un rituel très précis et s’effectue de manière périlleuse le long de lianes disposées au-dessus de grottes. Cependant, de plus en plus de Kurumbas travaillent à la journée dans les plantations de thé et de café. 

 

art tribal indien kurumba
La forêt dans laquelle habite les Kurumbas

 

Les Kurumbas se divisent en deux clans : les Nagaras et les Balogas. Le mariage est arrangé et s’effectue toujours entre 2 individus des 2 clans : la jeune fille épousée appartenant dorénavant au clan de l’époux.

Vivant au milieu de la nature, ils ont un grand respect pour elle et pour leurs ancêtres. Les deux principales divinités, généralement représentées par des pierres dressées, sont :

  • Kumbadeva (l’identité masculine correspondant à Shiva, la connaissance)
  • Dupakota Amma (l’identité féminine correspondant à Shakti, l’énergie) 

(source association Duppata).
 

art tribal indien kurumba

 

La peinture Kurumba

Une de leurs traditions consistait à effectuer des peintures sur les façades de leurs maisons. Ces œuvres étaient principalement liées au rythme de la nature, des pluies et des récoltes… avec en particulier la célébration de Pongal, la grande fête annuelle du monde rural dans le Sud de l'Inde qui, sur 3 jours, honore successivement le soleil, le riz et le bétail. Ces traditions picturales se sont presque éteintes à la fin du XXe siècle avant de reprendre il y a quelques années grâce à la fondation CPR Environmental Education Centre, dont l’objectif est de promouvoir la culture indienne à travers la recherche et le développement socio-économique, et l’organisation TRIFED, un département du ministère des Affaires Tribales. Plusieurs membres de la tribu ont décidé de reprendre le flambeau des anciens afin de transmettre aux générations qui suivent toute la richesse d’une culture respectueuse de son environnement.

 

art tribal indien kurumba
Ecole de peinture

 

Toutes les peintures témoignent de leur attachement à la nature. Les arbres sont très présents, chaque variété ayant une fonction médicinale ou rituelle : le « houroudey maran » avec ses vertus médicinales, le « meha maram », l’arbre à sève rouge réputé pour attirer la pluie, ou bien encore le « pahala maran » favorisant les mariages… Chaque peinture décrit un rituel et permet ainsi de le transmettre aux générations suivantes (source association Duppata). 

 

art tribal indien kurumba

 

Les Kurumbas utilisent des pigments extraits de l'écorce des arbres ou des feuilles pour colorier leur peintures. Leur style est géométrique, minimaliste et coloré et comprend du jaune, du marron, du noir, du vert, du blanc et de l’orange. Les peintures relatent les événements de la tribu : festival de la récolte, rituels religieux, cueillette du miel sauvage...

 

art tribal indien kurumba

 

Contrairement aux codes graphiques des autres tribus (en particulier les Warlis à l’ouest de l’Inde), la représentation des personnages s’appuie sur le principe du rectangle et non du triangle, conformément aux illustrations issues du mégalithique qui ornent les murs des grottes et des falaises aux alentours. La majorité des peintures sont au format vertical.

 

art tribal indien kurumba

 

Parmi les peintres Kurumbas les plus connus

La fondation CPR, a mis en place un programme de préservation de la peinture Kurumba et a donné les moyens pour que ces traditions picturales ne s'éteignent pas. Les deux peintres les plus connus sont Kitna du village de Velaricombai près de Kotagiri et Bala Subramania.

art tribal indien kurumba

 

art tribal indien kurumba

 

art tribal indien kurumba

 

art tribal indien kurumba

 

 


contribution lecteur soutien

Rejoignez le Club des lecteurs contributeurs

Pour être sûr de recevoir GRATUITEMENT tous les jours notre newsletter (du lundi au vendredi) (attention Bombay est tout en bas de la liste), Ou nous suivre sur Facebook.


 

isabelle bonsignour

Isabelle Bonsignour

Directrice de la publication et responsable éditoriale. Expatriée au long cours et fervente lectrice du site lepetitjournal.com, elle a rejoint l’équipe en créant l’édition de Bombay.
0 Commentaire (s)Réagir