Lundi 16 septembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Des pyramides humaines en l’honneur du dieu Krishna

Par lepetitjournal.com Bombay | Publié le 22/08/2019 à 19:25 | Mis à jour le 23/08/2019 à 16:39
Photo : Credit : Instagram
Krishna Dahi Handi pyramide janmashtami

Krishna, le dieu bleu, est dans la religion hindoue le huitième avatar du dieu Vishnu. Il est très vénéré par les Hindous et est même parfois considéré comme le dieu suprême. C’est le dieu de la compassion, de la tendresse et de l’amour. Le nom” Krishna" vient du mot Sanskrit  Kṛṣṇa, qui est un adjectif signifiant “noir”, “sombre”, bleu foncé” d’où les fréquentes représentations de Krishna en bleu foncé. La naissance de Krishna est célébrée chaque année par les Hindous vers la fin du mois d’août et le début du mois de septembre. Cette année, le festival, appelé Janmashtami ou encore Gokulashtami, tombe le 24 et 25 août. 

 

Durant le Janmashtami, les temples dédiés à Krishna comme les temples ISKCON à Mumbai sont décorés de fleurs et accueillent de nombreux dévots. Les festivités commencent par un jour de jeûne la veille, comprennent des spectacles sur la vie de Krishna, une veillée, des prières et se clôturent le deuxième jour par Dahi Handi, une sorte de concours de pyramides humaines, qui est considéré comme le sport favori de Krishna. 

 

Dahi Handi, aussi appelé Gopalakala, est particulièrement fêté dans le Gujarat, le Maharashtra et l’état de Goa. Dahi signifie lait caillé ou yaourt (curd en anglais) et Handi peut être traduit comme un pot en terre cuite. Le jeu consiste à former une pyramide humaine assez haute de façon à pouvoir atteindre et faire tomber un pot en terre cuite suspendu. Dahi Handi est inspiré des légendes sur l’enfance de Krishna qui racontent qu’il adorait le yaourt et le beurre.

 

Krishna Dahi Handi pyramide Janmashtami
Photo Instagram

 

Généralement, ce sport est pratiqué en équipe composée de garçons et de jeunes hommes, mais de plus en plus de femmes y participent. La personne tout en haut est appelée Govinda et est généralement un jeune, les équipes sont des handis ou des mandals. Pendant que les participants forment la pyramide, les habitants du quartier leur jettent de l’eau pour les empêcher d’atteindre leur but. Lorsqu’une équipe parvient à casser le pot, qui est, normalement, rempli de lait caillé, elle reçoit un prix, souvent de l’argent. En raison du risque d’accident, l’événement a été réglementé en spécifiant en particulier que la personne qui sera en haut de la pyramide doit être âgée de plus de 14 ans. 

 

Les équipes les plus importantes qui s’entraînent tout au long de l’année et parviennent parfois à monter à plus de six ou sept niveaux sont sponsorisées principalement par des hommes politiques. Cependant, cette année, bien que les élections du gouvernement du Maharashtra soient proches, certains politiciens se sont retirés de l’événement. Un des candidats du BJP a déclaré : “Je ne sais pas ce que les autres vont faire mais j’ai annulé mon soutien car je pense que cela n’est pas respectueux de faire la fête quand des gens viennent de décéder dans les villes alentour suite aux inondations.”

 

Krishna Dahi Handi pyramide Janmashtami
Pyramide à Dadar - Instagram

 

Pour assister à Dahi Handi, le mieux est de se promener dans la journée dans son quartier. De nombreux immeubles suspendent des pots dans leur cour, et s’il n’y a pas de cour, une corde est installée en hauteur en travers d’une rue et le pot y est accroché. Les équipes se déplacent dans des camions dans la ville et vont à la recherche des pots. Les rues résonnent des cris des supporters des équipes et lorsqu’un pot tombe, tout le monde laisse éclater sa joie. Le site Mumbaicoworking recense les endroits où se tiendront les pyramides les plus importantes, mais attention à la foule.

 

Chaque année, une chanson de Bollywood fait la une des radios et sites de musique pour le festival de Krishna. Cette année, c’est Radhe Radhe, une chanson extraite du film Dream Girl prévu dans les salles le 13 septembre, qui sera surement en tête. Dans Radhe Radhe, le personnage principal du film incarné par Ayushmann Khurran, un acteur et chanteur indien primé plusieurs fois, se met dans la peau de Krishna et tente d’impressionner sa “Radha”. Dans la légende hindoue, Radha incarne la jeune laitière favorite de Krishna lorsqu’il vivait parmi les gardiens de vaches. 

 


 

Janmashtami démarre une longue série de festivals hindous qui ont traditionnellement lieu entre septembre et novembre et qui se déroulent sur plusieurs jours : Ganesh puis Dusserah puis Divali. lepetitjournal.com Bombay vous en dira plus dans d’autres articles. 

 

 

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Actualité en Inde

Chennai Appercu
DIPLOMATIE

« Le partenariat Inde-France est très important pour l'Inde »

Le Vice-Président Indien M. Venkaiah Naidu a déclaré que « Le partenariat stratégique Inde-France est très important pour l'Inde et constitue un pilier essentiel de notre politique étrangère »

Expat Mag

Jean-Paul Demoule : les multiples facettes de l'archéologie

Jean-Paul Demoule est professeur émérite de protohistoire européenne à l’université de Paris I (Panthéon-Sorbonne) et membre honoraire de l’Institut Universitaire de France.