Vendredi 24 septembre 2021
TEST: 3548

Avoir 20 ans en 2021 en Inde : les Jeunes du centre LP4Y de Mumbai (partie 2)

Par lepetitjournal.com Bombay | Publié le 12/08/2021 à 01:01 | Mis à jour le 12/08/2021 à 11:47
20 ans LP4Y Malwani

En 2021, lepetitjournal.com, fondé en 2001 à Mexico, fête ses 20 ans. Pour célébrer cet anniversaire en Inde, la rédaction a travaillé avec les Jeunes du centre de l’association Life Project for Youth à Malwani à Mumbai qui ont le même âge que notre site. Ensemble, les Jeunes et la rédaction vous ont fait rencontrer des jeunes femmes de leur quartier. Aujourd’hui, elles vous font découvrir deux jeunes filles aux habitudes peu ordinaires.

For English, scroll down
 

Shifa, 19 ans vivant à Mumbai, fan de débat et d’encyclopédies

Shifa est une voisine d’une des jeunes filles du centre de LP4Y. Deux autres jeunes filles du centre, Pooja et Saima, l’ont interviewé.

 

2 Jeunes de LP4Y interviewant des habitants de Mumbai

 

Elle vit avec sa large famille dans le quartier surpeuplé de Malwani au nord de Mumbai. Sous le même toit cohabitent les parents, le frère aîné, la sœur cadette, Shifa et son petit frère. La sœur aînée, mariée, n’habite plus avec eux.

Shifa est actuellement en équivalent de la seconde et se prépare pour les examens de fin d’année. Elle est scolarisée dans une école avec l’enseignement en anglais et a pratiqué le football pendant plusieurs années.

Mais, la particularité de Shifa est sa passion rare pour une jeune Indienne vivant dans son quartier où le système patriarcal est toujours très présent. Elle a confié aux Jeunes :

 

J’adore débattre et j’aime avoir le dernier mot ! 

 

Elle a participé à 5 débats contre les élèves d’autres écoles du quartier et a gagné 5 trophées dont elle est très fière.

 

Shifa, est aussi une grande lectrice, mais elle ne lit pas livres classiques, romans ou nouvelles, son intérêt est tout autre :

 

J’ai déjà lu 5 encyclopédies !

 

Shifa avoue que la vie n’est pas facile dans son quartier, mais elle croit en “son Dieu et en elle-même” et pense qu’elle pourra surmonter les obstacles de la vie. Elle affirme :

 

Je veux être heureuse et que les autres soient heureux !

 

interview par LP4Y à Malwani Mumbai


 

Bushra, 18 ans, s’occupant seule de son père à Mumbai et fan de moto

Diviya et Noorsaba du centre de LP4Y à Mumbai ont rencontré Bushra en se promenant dans la rue à la recherche d’une personne à interviewer. Bushra était seule chez elle en train de jouer sur son téléphone.
 

LP4Y Bushra et Diviya et Noorsaba


 

Bushra a 18 ans et a terminé sa scolarité cette année à la fin de l'équivalent de la seconde. Sa famille compte 6 personnes : les parents, une sœur et deux frères. Suite au dernier confinement imposé par la municipalité de Mumbai, la majorité de la famille de Bushra est retournée vivre dans son village natal près de Lucknow dans l'Uttar Pradesh.

Depuis que sa mère est repartie dans son village, Bushra est seule à Malwani, Mumbai avec son père et doit lui préparer le dîner tous les jours. 

 

Avant, ma mère s'occupait de la maison, aujourd'hui c'est moi et ce n'est pas toujours facile.

 

Son père avait aussi perdu sa place lors du confinement et la situation était tendue à la maison. Tant que sa mère était présente, elle calmait les tensions dans la famille, mais Bushra n'ose pas faire comme elle quand son père est énervé. 

A l'école, elle aimait particulièrement quand elle avait cours d'anglais et se souvient pour nous d'un poème qu'elle a appris (ndlr : plutôt une comptine pour enfants) : "Johny Johny, (Yes Papa), Eating sugar? (No, papa) Telling lies? (No, papa), Open your mouth (Ah, ah, ah!)"

 

Actuellement, Bushra ne travaille pas, car elle n'a pas trouvé d'emploi à cause du confinement en cours à Mumbai. Elle occupe ses journées entre les travaux domestiques et les jeux vidéo sur son téléphone, elle est fan de PUBG (ndlr : PlayerUnknown's Battlegrounds (PUBG) est un jeu vidéo multi-joueur alliant jeu de survie et jeu de tir).

Bushra rêve de pouvoir conduire à nouveau une moto comme avant le confinement et ambitionne d'ouvrir sa propre entreprise.

 

interview à Malwani Mumbai par les jeunes de LP4Y


 

LP4Y - Life Project for Youth

Fondée en 2009 aux Philippines par un couple de Français, Life Project 4 Youth (LP4Y) a pour but de faciliter l’insertion sociale et professionnelle des jeunes défavorisés. En un peu plus de dix ans, l’ONG a essaimé 24 centres dans plusieurs pays d’Asie afin de répondre sur le terrain à 11 des 17 objectifs de développement durable fixés par l’ONU.

 

Dans chaque pays, l’organisation LP4Y est de droit local à but non lucratif, enregistrée auprès des autorités locales. En Inde, LP4Y est présente à Delhi, Calcutta, Bombay, Bangalore, Chennai et Raipur. 

Laure Delaporte, la cofondatrice de LP4Y a été lauréate du Trophée Social & Humanitaire parrainé par la CFE en 2016.

A Mumbai, LP4Y est installée depuis 2017 au nord de la ville dans le quartier défavorisé et musulman de Malwani à Malad West. Depuis fin 2020, le centre de Malwani n’accueille plus que des jeunes filles.


 

Diviya et Noorsaba de LP4Y Malwani


 

Le quartier de Malwani à Mumbai

Le bidonville de Malwani est une enclave, en bord de mangrove, qui fait partie de l’immense quartier de Malad situé tout au nord de Mumbai et particulièrement isolée. La population y est principalement musulmane, une population plus susceptible d'être stigmatisée en Inde. Selon les dernières estimations, Malad compte environ 800 000 personnes, c’est la zone la plus peuplée de la ville.

 

Rue de Malwani à Mumbai

 

Le quartier a été fortement touché par le premier confinement de mars à juin 2020 mais aussi par le second confinement en avril mai 2021 : plus d’emploi donc plus de ressources financières, accès à l’eau limité, promiscuité dans les maisons, plus d'accès aux soins et aux médicaments…

 


 

Les Jeunes de LP4Y qui ont mené les interviews

Saima et Pooja

Saima et Pooja ont toutes deux 18 ans et font partie des Jeunes du centre LP4Y de Malwani. 

Elles expliquent leur formation : "Nous n'apprenons pas seulement l'informatique et l'anglais, mais nous améliorons aussi notre confiance en nous et notre capacité à s’exprimer en public. Nous recevons également des informations sur la nutrition et la santé de la part de personnes extérieures."

 

Au centre, nous acquérons des connaissances en informatique, nous améliorons notre maîtrise de l'anglais et nos capacités de communication.

 

Saima et Pooja de LP4Y Malwani en 2021


 

"Nous aimons venir au centre parce que chaque jour, il y a une nouvelle activité. Chaque mois, il y a un jour de remise des diplômes.

 

Divya et Noorsaba

Divya a 19 ans et Noorsaba 18 ans et elles sont toutes deux impliquées dans le centre LP4Y de Malwani. 

 

Divya de LP4Y Malwani à Mumbai en 2021
Divya

Divya explique comment elles ont découvert la jeune fille qu'elles ont interviewée, Bushra : "Il pleuvait et nous sommes allées dans une petite rue pour nous abriter. Nous avons entendu la voix d'une jeune fille et nous avons découvert qu'elle jouait sur son téléphone. Nous avons donc pensé qu'il serait intéressant de l'interviewer.

 


C'est très inhabituel pour une fille de jouer sur un téléphone dans notre quartier, car les filles n’y sont souvent pas autorisées.

 

Noorsaba de LP4Y Malwani à Mumbai en 2021
Noorsaba

 

Si vous souhaitez participer à l'action de LP4Y en faveur de l'insertion professionnelle et sociale des Jeunes victimes d'extrême pauvreté et d'exclusion, où que vous soyez dans le monde, rejoignez le réseau de partenaires de LP4Y et rencontrez les responsables qui vous présenteront les atouts de la pédagogie de l'entrepreneuriat LP4Y. Vous pourrez ainsi développer ensemble un/des projets spécifiques, quel que soit votre domaine.

 

Les Jeunes sont notre avenir, entreprenons avec eux !

 

La rédaction remercie Saima, Pooja, Divya et Noorsaba et leurs coach, Joséphane et Charles.
 

****************************************

Being 20 years old in Malwani, Mumbai in 2021 

 

In 2021, lepetitjournal.com, founded in 2001 in Mexico City, celebrates its 20th anniversary. To celebrate this anniversary in India, the editorial staff worked with the young people of the Life Project for Youth center in Malwani, Mumbai, who are the same age as our site. Together, the Youth and the editorial staff have helped you meet young women from their neighborhood and discover their ambitions. Today, they introduce you to two young girls from their neighborhood with unusual habits.

 

LP4Y Malwani dans le centre

 

Shifa, 19 years old and living in Malwani, Mumbai, fan of debates and encyclopaedias

Shifa is a neighbor of Samiya, one of the LP4Y Youth. Pooja and Saima, two other Youths of LP4Y, interviewed her.

 

interview par les jeunes de LP4Y à Malwani


 

She lives with her large family in the overcrowded Malwani neighborhood in the north of Mumbai. Under the same roof live the parents, the elder brother, the younger sister, Shifa and her younger brother. The elder sister, married, no longer lives with them.

Shifa is currently in the equivalent of the second grade and is preparing for her final exams. She attends a school with English instruction and has played soccer for several years.

But what makes Shifa special is her rare passion for an Indian girl living in her neighborhood where the patriarchal system is still very present. She told the Youth:

 

I love to debate and I love to have the last word! 

 

She has participated in 5 debates against students from other schools in the neighborhood and has won 5 trophies of which she is very proud.

Shifa, is also an avid reader, but she does not read classic books, novels or short stories, her interest is quite different:

 

I have already read 5 encyclopaedias!

 

Shifa admits that life is not easy in her neighbourhood, but she believes in "her God and in herself" and thinks she will be able to overcome life's obstacles. She states:

 

I want to be happy and others to be happy!

 

interview par les jeunes de LP4Y à Malwani


 

Bushra, 18, caring for her father alone in Malwani, Mumbai and a motorcycle fan

Diviya and Noorsaba from LP4Y met Bushra while walking down the street looking for someone to interview. Bushra was home alone playing on her phone.

 

Bushra interviewee par LP4Y Mumbai


 

Bushra is 18 years old and finished her schooling this year at the end of the second grade. Her family consists of 6 members: her parents, a sister and two brothers. Following the last confinement imposed by the Mumbai municipality, the majority of Bushra's family returned to live in her native village near Lucknow in Uttar Pradesh.

 

Since her mother returned to her village, Bushra is alone in Mumbai with her father and has to cook dinner for him every day. 

 

Before, my mother used to take care of the house, now it's me and it's not always easy.

 

Her father had also lost his place during the lockdown and the situation was tense at home. As long as her mother was present, she calmed the tensions in the family, but Bushra doesn't dare to do the same when her father is upset. 

At school, she especially liked when she had English class and remembers for us a poem she learned (editor's note: more like a nursery rhyme): "Johny Johny, (Yes Papa), Eating sugar? (No, Papa) Telling lies? (No, papa), Open your mouth (Ah, ah, ah!)"

 

Currently, Bushra is not working as she has not found a job due to the ongoing lockdown in Mumbai. She spends her days between housework and playing video games on her phone, she is a fan of PUBG (editor's note: PlayerUnknown's Battlegrounds (PUBG) is a multiplayer video game combining survival and shooting games).

 

Bushra dreams of being able to ride a motorcycle again as she did before the lockdown and hopes to be able to open her own company.

 

interview par les jeunes de LP4Y Mumbai

 

LP4Y - Life Project for Youth

Founded in 2009 in the Philippines by a French couple, Life Project 4 Youth (LP4Y) aims to facilitate the social and professional integration of disadvantaged youth. In just over ten years, the NGO has set up 24 centers in several Asian countries in order to meet 11 of the 17 sustainable development goals set by the UN.

In each country, LP4Y is a local non-profit organization, registered with the local authorities. In India, LP4Y is present in Delhi, Calcutta, Bombay, Bangalore, Chennai and Raipur. 

In Mumbai, LP4Y has been established since 2017 in the north of the city in the underprivileged and Muslim neighborhood of Malwani in Malad West. Since the end of 2020, the Malwani center has only welcomed young girls.


 

Une présentation sur les règles à LP4Y Mumbai


 

The Malwani neighborhood in Mumbai

The slum of Malwani is an enclave, on the edge of the mangrove, which is part of the huge district of Malad located in the very north of Mumbai and is particularly isolated. The population is predominantly Muslim, a population more likely to be stigmatized in India. According to the latest estimates, Malad has a population of about 800,000 people and is the most densely populated area of the city.

 

Malwani Mumbai pendant l'Eid


 

The neighborhood was strongly affected by the first containment from March to June 2020 but also by the second containment in April-May 2021: no more jobs and therefore no more financial resources, limited access to water, promiscuity in the houses, no more access to health care and medicines...

 

The young people of LP4Y who conducted the interviews

Saima and Pooja

Saima and Pooja are both 18 years old and are enrolled in the LP4Y center in Malwani. 

They explain what they are learning: “We are not only learning computer knowledge and english speaking, but we are also improving our confidence to talk in front of people. We receive nutrition and health information from outside people."

 

In the center, we are improving our computer skills, our English speaking skills and our communication skills. We like to come to the center because every day there is a new activity.

 

Every month, there is a graduation day and that day a diploma is given to the students.”

 

Saima et Pooja de LP4Y Malwani en 2021



Divya and Noorsaba

Divya is 19 years old and Noorsaba 18 years old and they are both involved in the LP4Y center in Malwani. 

Divya explains how they found out the girl they interviewed, Bushra: “It was raining and we went in a small street to take shelter. We listened to the voice of a girl and we found out she was playing on her phone. So we thought maybe it’s interesting to interview her."

 

 It’s very unusual for a girl to play games on a phone in our area as girls are very often not allowed to play on a phone.

 

Bushra interviewee par Diviya et Noorsaba de LP4Y Mumbai

  

 

If you wish to get involved in the action of LP4Y for the social and professional insertion of excluded Youth living in extreme poverty, you can join the LP4Y network: "Let’s get together so we can show you the advantages of LP4Y’s entrepreneurial pedagogy and together develop a specific project, whatever your field of expertise."
 

The youth are our future, let's engage with them!

Thank you to Saima, Pooja, Divya and Noorsaba and their coaches, Joséphane and Charles. 

 

Noorsaba de LP4Y Mumbai en 2021

 

 

Nous vous recommandons
0 Commentaire (s) Réagir