Le bref : Modi affirme au G7 que la sécurité énergétique de l'Inde est sa priorité

Par lepetitjournal.com Bombay | Publié le 29/06/2022 à 00:30 | Mis à jour le 29/06/2022 à 12:01
Photo de famille des chefs d'état du G7 et des invités dont Modi

Narendra Modi a présenté au G7 les efforts de l’Inde en matière de croissance verte, d’énergies renouvelables et de modes de vie durables et a appelé les sociétés étrangères à venir investir en Inde. Cependant, il a aussi mentionné que la sécurité énergétique était devenue une question très délicate à la suite du conflit entre la Russie et l'Ukraine et a affirmé que l'Inde continuerait à faire ce qu'elle pense être le mieux dans l'intérêt de sa propre sécurité énergétique.

 

Des présents indiens pour tous les chefs d'état du G7

Lors de son séjour en Allemagne pour le G7, Narendra Modi a offert des objets artisanaux indiens aux chefs d’état participant au sommet.

Emmanuel Macron a reçu des fioles d’attar, un parfum sans alcool originaire d'Inde et du Moyen-Orient, obtenu par distillation de végétaux. Les fioles lui ont été remises dans une boite dont les motifs traditionnels indo-persans, des fleurs de lotus brodées, sont aux couleurs du drapeau français. La boite est décorée avec la technique de broderie à la main de Lucknow dans l’Uttar Pradesh, le zari zardozi.

 

L'Inde s'engage avec les autres pays du G7 à protéger la liberté d'expression

Les pays du G7 et les cinq pays invités, dont l'Inde, ont affirmé s'engager en faveur d'un débat public ouvert, de médias indépendants et pluralistes et de la libre circulation de l'information en ligne et hors ligne, tout en préservant la liberté, l'indépendance et la diversité des acteurs de la société civile. Les dirigeants, dont le Premier ministre Narendra Modi, ont déclaré qu'ils étaient prêts à défendre ces principes et qu'ils étaient résolus à protéger la liberté d'expression.

 

Arrestation d'un journaliste indien

Le lendemain de cette déclaration, Mohammed Zubair, journaliste et co-fondateur du site d’informations Altnews, a été arrêté par une cyber-unité de la police de Delhi pour avoir prétendument blessé des sentiments religieux dans un tweet de 2018 sur une divinité hindoue. L'avocat qui le représente a fait valoir devant le tribunal que le cofondateur du site AltNews était "malicieusement visé" et que l'ensemble de l'affaire "frise l'absurdité". Alt News est un site de vérification des faits qui s'engage à démystifier les informations erronées, la désinformation et les fausses informations 

L'arrestation du journaliste a suscité une forte réaction des partis politiques dans l’opposition et des organisations de défense des droits de l’homme. Ces dernières ont fait remarquer qu’elle avait eu lieu le lendemain de la déclaration du G7, à laquelle l'Inde s'est associée, sur la liberté d'expression.

 

La suite dans le bref...

Le bref du 29 juin 2022

Toutes les autres nouvelles de la veille et du jour à écouter en podcast :

 

Réécouter tous les brefs sur SoundCloud ici.

 


Ce podcast est aussi accessible en message vocal WhatsApp sur votre téléphone le matin en suivant la procédure ci-dessous pour vous inscrire :

Ajoutez à vos contacts Whatsapp le Bref avec le numéro de téléphone suivant: +91 8291097571

Laissez nous un message tel que "Bonjour le bref"

Vous serez ajouté d’ici 24 heures à la liste de diffusion "Le Bref".

 


Informations concernant vos données personnelles :

Votre inscription au Bref implique que lepetitjournal.com Bombay dispose et conserve votre numéro de téléphone pour vous donner accès à ce podcast quotidien ou répondre à une discussion que vous seriez susceptible d'initier. Vos données ne sont pas transmises à des tiers. Elles sont conservées jusqu'à votre désinscription du service, que vous pouvez demander à tout moment en envoyant le message "STOP". Toutes vos données seront alors automatiquement effacées.

 

 

 


0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale