Édition internationale
Radio les français dans le monde
--:--
--:--
  • 1
  • 0

L’Inde commémore Muharram, mois du pardon pour les Musulmans

Muharram est le premier mois du calendrier musulman, c'est un des quatre mois sacrés pendant lequel la guerre est interdite et le deuxième mois le plus important après celui du Ramadan. Le dixième jour de ce mois, appelé Ashura, est un jour férié pour les organismes publics et les écoles dans toute l’Inde. 

Le Muharram célébré en IndeLe Muharram célébré en Inde
La mosquée Hadji Ali Dargah à Mumbai - wiki commons A. Savin
Écrit par lepetitjournal.com Bombay
Publié le 28 juillet 2023, mis à jour le 19 décembre 2023

En 2023, la nouvelle année islamique 1444 H a commencé le 19 juillet 2023, qui était le premier jour du mois sacré de Muharram al Haram. Ashura est célébré le 29 juillet.

 

Ashura est célébré différemment selon les branches de l’Islam 

Pour la communauté Sunni, Ashura célèbre le jour où Moïse et les “israélites” s'échappent d’Egypte en séparant la mer rouge. Dans l'Islam Moïse / Mussa est un prophète au même titre que Jésus/ Isa ou Mahommet. Leur rôle est d’apporter la parole de Dieu ou Allah au peuple et il y a une continuation entre chaque peuple qui forme l'Umma, la communauté de l’Islam. Ashura est célébré en encourageant un jeûne de  deux ou trois jours (9e,10e et 11e jours de Muharram), c'est-à-dire que les musulmans ne mangent pas du lever au coucher du soleil, comme Moïse le fit pour remercier Dieu lors de la libération d'Israël. Ce jeune n’est pas obligatoire mais permet d'expier les péchés d'une année.

Pour les musulmans Shiites, Ashura commémore la mort de Hussein, petit-fils du prophète Mahomet, lors de la bataille de Karbala. C’est un jour de grande tristesse. Pour l’honorer, de grandes processions sont organisées, les processionnaires vont parfois jusqu'à se frapper la poitrine ou s'autoflageller.

 

Des musulmans s'autoflagellent lors d'une procession pour Muharram à Hyderabad
Procession Shiite pour Ashura à Hyderabad

 

Pour Faraz, jeune Mumbaikar, Ashura a toujours été un jour d’expiation : « Ce jour-là, nous ne travaillons pas et nous ne préparons pas de repas à la maison. Toute la famille est assise autour de ma mère et écoute avec attention les prières qu’elle prononce avec amour et dignité ». 

 

Ashura est un jour pendant lequel on demande pardon pour les péchés commis durant l’année qui vient de s’écouler.

 

La population musulmane en Inde est la plus grande minorité religieuse dans un pays

La population musulmane indienne est l'une des plus importantes dans le monde, selon des estimations de 2019, ce serait la troisième après l'Indonésie et le Pakistan.

Selon le recensement de 2011 (le dernier en date), il y avait 14,23% de Musulmans en Inde. Les Musulmans sont majoritaires uniquement dans les iles Lakshadweep (96,58 %) au sud ouest de l’Inde et dans l’ancien Etat du Jammu and Kashmir (68,31%). Ils représentent une part significative de la population (plus de 15%) dans les Etats de l’Assam, du West Bengal à l’est, du Kerala au sud et de l’Uttar Pradesh et du Bihar au nord. 

 

Donnés du recensement de 2011 en Inde sur les religions
Chiffres extraits du dernier recensement indien effectué en 2011

 

Toujours, selon le recensement de 2011, dans le Maharashtra, les Musulmans représentent 11,54% de la population et constituent une minorité dans cet état selon la constitution indienne. Dans le Tamil Nadu, ils sont moins de 6% (5,86%).

Selon une analyse datée de septembre 2021 du Pew Research Center, en pourcentage, les six principaux groupes religieux de l'Inde sont restés relativement stables depuis la Partition de 1947 et la répartition géographique des groupes religieux est également restée relativement stable. Le changement le plus important a été une augmentation modeste de la part des musulmans, accompagnée d'un déclin correspondant de la part des hindous. Entre 1951 et 2011, les musulmans ont augmenté de 4,4 points de pourcentage pour atteindre 14,2 % de la population, tandis que les hindous ont diminué de 4,3 points pour atteindre 79,8 %.

Flash infos

    Pensez aussi à découvrir nos autres éditions