Le bref : Hindi Diwas, la journée de l'hindi, soulève de nouveau une controverse

Par lepetitjournal.com Bombay | Publié le 14/09/2022 à 00:30 | Mis à jour le 14/09/2022 à 00:30
Affiche pour Hindi diwas, la journée de l'hindi

Le 14 septembre est le jour de Hindi Diwas, l'anniversaire de la date à laquelle l’hindi a été inclus dans la liste des langues de la constitution indienne. 

 

Hindi Diwas, la journée de l'hindi, ne fait pas l'unanimité

En 2022 encore, cette journée est sujette à controverse.

Lundi 12 septembre, le leader d’un parti politique du Karnataka a écrit une lettre au ministre en chef de l’état pour lui demander de ne pas célébrer Hindi Diwas en utilisant l’argent des contribuables, "ce serait une offense à tous les citoyens de l’état dont la langue maternelle est le Kannada", a-t-il dit.

Le sujet de l’hindi comme langue de l’unité de l’Inde fait régulièrement surface et à chaque fois, ce sont principalement les états du sud, Karnataka, Kerala, Tamil Nadu qui s’insurgent, leurs langues ne faisant pas partie de la même famille linguistique que l’hindi et étant de plus un des marqueurs de leur identité régionale. 

 

La suite dans le bref...

Le bref du 14 septembre 2022

Toutes les autres nouvelles de la veille et du jour à écouter en podcast :

 

Réécouter tous les brefs sur SoundCloud ici.

 


Ce podcast est aussi accessible en message vocal WhatsApp sur votre téléphone le matin en suivant la procédure ci-dessous pour vous inscrire :

Ajoutez à vos contacts Whatsapp le Bref avec le numéro de téléphone suivant: +91 8291097571

Laissez nous un message tel que "Bonjour le bref"

Vous serez ajouté d’ici 24 heures à la liste de diffusion "Le Bref".

 


Informations concernant vos données personnelles :

Votre inscription au Bref implique que lepetitjournal.com Bombay dispose et conserve votre numéro de téléphone pour vous donner accès à ce podcast quotidien ou répondre à une discussion que vous seriez susceptible d'initier. Vos données ne sont pas transmises à des tiers. Elles sont conservées jusqu'à votre désinscription du service, que vous pouvez demander à tout moment en envoyant le message "STOP". Toutes vos données seront alors automatiquement effacées.


 

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale