Lundi 18 novembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

L’hindi comme langue nationale en Inde ?

Par Isabelle Bonsignour | Publié le 18/09/2019 à 19:52 | Mis à jour le 19/09/2019 à 04:18
Photo : montage Hindi écrit en devanagari et drapeau indien - wikicommons Sanjitchohan1
montage le mot hindi et le drapeau indien par Sanjitchohan1

Aujourd’hui, l’Inde ne dispose pas d’une langue nationale mais de vingt-deux langues reconnues (les “scheduled langages”). Le “Official Languages Act”, qui régit l’usage des langues par le gouvernement de l’union indienne stipule que l’hindi est la langue officielle ainsi que l’anglais pour toutes les communications du gouvernement central. Selon la constitution de l’état indien, l’anglais doit être utilisé pour les textes de lois ainsi que les actes parlementaires et tout instrument réglementaire. Cependant, chaque état est libre de définir sa langue officielle qui n’est pas obligatoirement une des vingt-deux langues définies dans la constitution. 

 

L’hindi est surtout utilisé dans ce que l’on appelle la ceinture nord de l’Inde, notamment dans les états du Bihar, Chhattisgarh, Haryana, Himachal Pradesh, Jharkhand, Madhya Pradesh, Rajasthan, Uttarakhand, Uttar Pradesh et à Delhi. Cela inclut de nombreux dialectes proches de l’hindi.

 

hindi langue nationale unite Inde
La ceinture Nord de l'Inde - image par BishkekRocks

 

Mais, l’hindi est une langue qui a à peine 150 ans et dont l’émergence et la dissémination a été rapide. L’hindi est dérivé d’un dialecte parlé dans la région autour de Delhi et de Meerut appelé le “Khari Boli”. Ce sont les Anglais qui, les premiers, ont rédigé un dictionnaire de ce qu’ils avaient appelé l’hindoustan. Mais, c’est la presse et la politique qui ont permis l’essor de l’hindi comme langue et sa diffusion dans toute la ceinture nord du pays. 

 

Cependant, même si l’hindi est parlé par près de 40% de la population, cette langue n’est pas majoritaire dans les états de l’ouest, de l’est et du sud. A titre d’exemple, les gouvernements du Maharashtra et de Goa ont comme langue officielle le marathi et celui du Gujarat, le gujarati. 

 

hindi langue nationale unite Inde
Carte par Jure Snoj, Call of Travel - Wikicommons

 

Lorsque le ministre de l’Intérieur, Amit Shah, a déclaré que l’hindi devrait devenir la langue nationale, il a relancé la polémique autour de cette idée d'unité linguistique qui irrite les gouvernements des états du sud de l'Inde mais aussi leurs citoyens.

 

En réponse au tweet d’Amit Shah, les hashtag #StopHindiImposition et #HindiImperialism ont envahi le web. Nombreux sont les Indiens qui se sont insurgés contre l’idée que leur pays avait besoin d’une langue nationale pour conforter son unité. 

 

 

 

Pour en savoir plus, sur la réaction des états du sud de l'Inde, consultez l'édition de Chennai de notre site.

 


Le 14 septembre est le jour de Hindi Diwas, anniversaire de la date à laquelle l’hindi a été inclus dans la liste des langues de la constitution indienne. C’est à cette occasion qu’Amit Shah a proclamé que l’hindi pouvait devenir la langue de l’unité nationale. 


 

 

Nous vous recommandons

isabelle bonsignour

Isabelle Bonsignour

Directrice de la publication et responsable éditoriale. Expatriée au long cours et fervente lectrice du site lepetitjournal.com, elle a rejoint l’équipe en créant l’édition de Bombay.
1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

doc ven 20/09/2019 - 10:51

Chère Madame, J'ai toujours été un peu curieux [voire perplexe] de savoir si on prononce ce mot sans ou avec ‘le H aspiré’. Si c’est le Hindi ou l'Hindi [avec/sans aspiration]. Le livre d'Annie Montaut s'intitule "Le Hindi Sans Peine". Dans votre blog le titre est l'Hindi mais un peu plus bas je lis « du Hindi ». D’après ce que je vois Le Robert et le Larousse semblent privilégier l'Hindi tout comme le CNRTL. Est-ce sous l'influence du mot ‘hindou’ ? Sinon votre article se lit facilement et essaie de signaler les difficultés du scénario poly-lingue en Inde.

Répondre

Que faire à Bombay ?

Chennai Appercu
DÉCOUVERTE

Traversez Darjeeling et le Sikkim, entre le Népal et le Bouthan

Lepetitjournal donne la parole à Thibaut, passionné de treks partout dans le monde, réalisés avec ou sans sa famille. Il nous raconte aujourd’hui son aventure du côté de Darjeeling et du Sikkim.

Expat Mag

TÉLÉTHON

Jonas : "La maladie m'emprisonne, mais je crois au traitement"

Jonas, jeune étudiant de 22 ans, a été diagnostiqué d’une calpaïnopathie à l’âge de 6 ans. Une maladie qui s’est installée progressivement et qui depuis l’adolescence grignote peu à peu ses muscles