Jeudi 17 janvier 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Achoura, le martyr de l'imam Hussein

Par Rédaction LPJ Beyrouth | Publié le 20/09/2018 à 08:11 | Mis à jour le 20/09/2018 à 15:30
achoura

Le 20 septembre, les chiites ont célébré Achoura, une fête qu'ils considèrent comme sacrée.

Cette fête commémore le martyr de l'imam Hussein, petit-fils du prophète Mahomet, décapité et mutilé en 680 à Kerbala, en Irak.

Hussein et ses 71 compagnons meurent sous les coups de l'armée du califat omeyyade à une période où la fonction de commandeur des croyants est âprement disputée entre les descendants de Mahomet et les chefs des tribus de La Mecque.

C'est pour célébrer le deuil de la mort atroce de l'imam Hussein que les fidèles les plus exaltés se flagellent lors de processions spectaculaires.

Achoura, qui vient du terme arabe 'achra' qui signifie dix, tombe le dixième jour du calendrier islamique.

Cette date est également l’occasion, notamment pour les sunnites, d’un jeûne de deux jours, calqué sur la fête juive de Yom Kippour, célébrant le jour où Dieu a sauvé Moise et les hébreux du Pharaon.

 

Nous vous recommandons

20604182_1986862718196222_75806932469089064_n

Rédaction LPJ Beyrouth

L'édition de Beyrouth de Lepetitjournal.com, Le média des Français, des francophones et des francophiles dans le monde.
0 Commentaire (s)Réagir

Rubriques partenaires

Logo partnaire Logo partnaire

Communauté

CULTURE

La Nuit des idées 2019 : “ Face au présent »

L’Institut français du Liban et ses partenaires vous invitent, le 31 janvier, à la 4ème édition mondiale de la Nuit des idées « Face au présent : lignes de fronts ».

Vivre à Beyrouth

DÉCOUVERTE

Les druzes, ce peuple méconnu

Née en Egypte et installée sur trois pays, la communauté millénaire, qui pratique un culte mystérieux issu d’une branche hétérodoxe du chiisme, a su s’adapter aux évolutions politiques du Moyen-Orient

Sur le même sujet