Dimanche 19 janvier 2020
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

INFO PRATIQUE DE LA SEMAINE- Les nouvelles conditons pour recevoir la prime de bienvenue proposée à tous les étudiants berlinois

Par Lepetitjournal Berlin | Publié le 06/09/2015 à 22:00 | Mis à jour le 04/09/2015 à 14:02

Etudiants, cet article vous est destiné ! Tout étudiant inscrit à Berlin ou dans un Bundesland allemand a la possibilité de recevoir une indemnité de bienvenue, appelée Begrüßungsgeld. Certains conditions doivent cependant être respectées et le montant diffère en fonction du Land dans lequel vous êtes inscrits.

Une prime versée sous conditions
La première condition: l'Anmeldung, inscription que chacun doit réaliser une fois installé dans une ville allemande. Il suffit de prendre rendez-vous auprès d'une mairie de quartier et de remplir un formulaire afin de recevoir une attestation de domiciliation. (cf: Info pratique sur l'Anmeldung)

Il vous faut ensuite remplir un formulaire pour faire la demande de cette bourse d'accueil, disponible sur le site de l'université au sein de laquelle vous êtes inscrits. Celui-ci doit être renvoyé à votre université avec la confirmation de la mairie de votre quartier, au moyen d'un tampon. L'indemnité s'élève à 50 euros pour tous les étudiants inscrits dans une école supérieure de Berlin, chaque Land ayant des règles différentes concernant cette prime.

Mais depuis le 1er janvier 2015, les conditions d'obtention se sont un peu durcies à Berlin, étant donné le grand nombre d'étudiants choisissant la capitale allemande comme premier choix. Pour prétendre au Begrüßungsgeld, il faut désormais prouver que Berlin était déjà la résidence principale les six mois suivant la 1ere inscription en université et cette demande doit être réalisée dans les deux ans suivant l'entrée dans une école berlinoise. 



Un peu d'histoire
Le principe de la prime de bienvenue n'était à l'origine pas destinée aux étudiants. Celle-ci a été créée en 1970 sous l'impulsion du chancelier Willy Brandt, célèbre pour l'Ostpolitik, politique de rapprochement et de détente entre l'Allemagne de l'Ouest et les pays de l'Est mise en place le 28 octobre 1969.

A l'époque, la République Démocratique d'Allemagne de l'Est et la République Fédérale d'Allemagne de l'Ouest étaient séparées par le mur de Berlin. Les personnes originaires de la République Démocratique d'Allemagne ou de la République populaire de Pologne qui obtenaient un droit de visite en Allemagne de l'Ouest (RFA) recevaient une prime de bienvenue annuelle s'élevant à 60 Deutsche Mark. Généralement, seuls les seniors à la retraite de plus de 65 ans ainsi que les Reisekader (artistes, personnalités politiques, sportifs?) recevaient ce droit de passage. Au retour, les visiteurs ne pouvaient pas emmener plus de 70 Deutsche Mark en Allemagne de l'Est. A partir de 1988, l'indemnité s'éleva à 100 Deutsche Mark.  Lors de l'ouverture du mur qui séparait les deux Allemagnes, le 9 novembre 1989, cette prime de bienvenue fut réduite à 15 Deutsche Mark, tant le nombre de visiteurs augmenta. Compte tenu de l'ampleur des visites en Allemagne de l'Ouest, la prime fut supprimée le 29 décembre 1989.
La prime de bienvenue destinée aux étudiants existe, elle, depuis le 12 mars 2002, date à laquelle le Sénat a ratifié le texte.

A.G. (www.lepetitjournal.com/berlin) lundi 7 septembre 2015

Savoir plus:

Formulaire de demande 

http://www.hwr-berlin.de/fachbereich-wirtschaftswissenschaften/einschreibung-rueckmeldung/begruessungsgeld/

Toutes nos infos pratiques ici : http://www.lepetitjournal.com/berlin/pratique/l-info-pratique-de-la-semaine

0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Berlin ?

TROPHÉES 2020

Derniers jours pour participer aux Trophées 2020 !

Postulez aux Trophées des Français de l'étranger, gagnez un voyage A/R à Paris et soyez mis à l’honneur au Quai d’Orsay !​​​​​​​

Vivre à Berlin

Hambourg Appercu
LE SAVIEZ-VOUS

Loto français ou Toto Lotto allemand ? Faites vos jeux !

La loterie nationale est intrinsèquement liée à l'histoire de chaque pays et jouit d'une popularité certaine tant en France qu'en Allemagne. Retour sur cette institution qui fait tourner les têtes.

Sur le même sujet