Dimanche 19 septembre 2021

Des fêtes réussies avec les champagnes Moreau & Tissier

Par Valérie Keyser | Publié le 01/12/2020 à 16:35 | Mis à jour le 02/12/2020 à 10:10
Moreau Tissier champagne Berlin

Ils sont français, entrepreneurs dans l’âme, adorent le champagne… et Berlin ! Carine Tissier et Matthieu Moreau, fondateurs de Moreau & Tissier GbR, réinventent le breuvage à bulles et tentent de le démocratiser voire le désacraliser en Allemagne dans un esprit éco-responsable. Pour eux, boire du champagne n’est pas qu’un luxe réservé à une certaine catégorie de personnes et à des occasions particulières, le champagne c’est la vie, la fête, la détente, la convivialité, l’apéro entre amis, bref un produit du terroir qui fait du bien et devrait accompagner chacun d’entre nous presque au quotidien sans chichis… Tchin !


Ils se sont connus en Allemagne dans le cadre de leur travail. Le courant passe tout de suite, ils ont une passion commune pour le champagne et la fibre entrepreneuriale vibre en eux. Les deux compères Carine Tissier et Matthieu Moreau décident alors de s’associer et créent leur société Moreau & Tissier GbR en février 2020 en pleine pandémie de Covid-19 : un pari audacieux pour un projet mûrement réfléchi qu’ils ne souhaitaient pas laisser s’évanouir à cause d’un simple virus !

Leur concept innovant et éco-responsable est proche de l’humain et respecte l’environnement. Il a non seulement l’ambition de désacraliser le champagne en Allemagne, d’aller à la rencontre des clients, mais a aussi pour vocation d’aider à faire connaître de petits producteurs de la région Champagne qu’ils ont pris soin de rencontrer et de sélectionner un à un. Mais s’il était question au départ de faire vivre la passion des bulles à Berlin autour d’événements, de soirées dégustation, et de livrer en chair et en os chez les clients, nos deux aficionados ont su s’adapter à la crise sanitaire. Les rouages du commerce sur internet auquel ils se sont assidument formés n’ont aujourd’hui plus de secrets pour eux et va leur permettre de poursuivre leur aventure en ligne en attendant des jours meilleurs. Entretien.


Lepetitjournal.com/berlin : vous êtes les fondateurs de Moreau & Tissier GbR ou French Bubbles Berlin qui a vu le jour en février 2020. Pourriez-vous nous parler un peu de votre parcours et de votre choix de vie à Berlin ?

Carine Tissier : pour ma part, je viens de région parisienne où j’ai étudié le tourisme. J’ai passé un BTS Tourisme et un Bachelor européen. J’ai d’abord connu Berlin en 1999 alors que j’étais jeune-fille au-pair. J’y ai rencontré mon mari et me suis installée avec lui à Berlin en 2003.

 

champagne Moreau Tissier
Carine Tissier

 

 

Matthieu Moreau : En ce qui me concerne, je suis originaire de Mayenne et j’ai fait des études de commerce international à Angers. Au moment d’effectuer mon service militaire, mon BTS Commerce International en poche, j’ai préféré chercher une entreprise à l’étranger pour être VSNE (Volontaire au service national en entreprise, ndlr). J’ai trouvé une coopération à Berlin, c’était en 1999. Je n’étais pas trop attiré par l’Allemagne à la base mais comme j’ai rencontré ma femme à Berlin, j’y suis resté ! J’ai intégré un peu plus tard le groupe Doux, l’équivalent du Père Dodu et en 2003 je suis passé responsable logistique des achats.

 

champagne Moreau Tissier
Matthieu Moreau



Comment est née l’idée de créer votre société ?

CT : j’ai fait la connaissance de Matthieu dans le secteur des volailles au sein du groupe Doux pour lequel j’ai longtemps travaillé. C’est lui qui m’avait recrutée comme assistante commerciale. J’ai entre temps eu deux enfants, je n’étais pas complètement satisfaite par mon travail, j’arrivais à un tournant de ma carrière... L’idée de créer ma société et de concilier vie personnelle et professionnelle, qui plus est dans le domaine du champagne, me trottait dans la tête depuis quelque temps, il faut dire que j’adore les bulles ! (Rires) Je trouvais dommage qu’il n’y ait pas autant de sortes de champagne en Allemagne qu’en France. J’en ai donc parlé à Matthieu avec lequel nous avons d’abord imaginé une activité autour du champagne et de l’événementiel. Nous avons alors entamé nos démarches de création en 2018 et enchainé les formations et rencontres avec les vignerons. French Bubble Berlin a finalement vu le jour en février 2020 en pleine pandémie !

MM : oui en effet, nous n’avions pas prévu l’arrivée du coronavirus. On ne s’attendait vraiment pas à ça un mois après la naissance de l’entreprise. Nous avions même prévu le réchauffement climatique mais pas la Covid-19 ! Carine et moi sommes des autodidactes mais avons tenu à suivre la prestigieuse formation WSET (Wine & Spirit Education Trust) à Paris qui nous a fourni les clés de compréhension essentielles en vin et champagne. Nous avons aussi beaucoup appris au contact de vignerons indépendants très humbles.


On observe une chute des ventes de champagne en 2020 en grande partie liée à la crise sanitaire. Pourquoi avoir décidé de poursuivre cette aventure risquée et de justement commercialiser ce produit ?

MM : il était prévu de vendre nos produits dans des pop-up stores, des magasins éphémères. Nous avons d’ailleurs organisé un événement dans le quartier de Charlottenburg à Berlin en début d’année qui a assez bien marché et confirmé nos choix de produits mais avec les restrictions sanitaires ce n’est plus possible.

CT : au départ nous voulions un vrai contact avec le client, l’échange est le meilleur moyen de mettre en avant le travail des vignerons qui par ailleurs souffrent. Leur récolte s’est montée à 8000 kg / hectare en 2020 alors qu’ils en attendaient 11 000. Les ventes de champagne ont en effet chuté mais les grosses maisons de champagne ont choisi de déstocker. Nous sommes donc allés à la rencontre de ces vignerons indépendants, à Paris lors de salons professionnels mais aussi chez eux, sur leurs exploitations. Heureusement, nous avons su rebondir à temps et nous adapter à la crise. Nous avons donc décidé à partir du mois de mars 2020 de poursuivre nos activités et de proposer les bouteilles de champagne de ces vignerons en ligne.

 

champagne Moreau Tissier
Champagne rosé. © Emilien Fresnes



Comment s’organise le commerce en ligne justement ?

CT : Nous avons suivi de nombreuses formations de commerce en ligne et de méthodes de marketing qui nous permettent de mieux cibler nos clients. Une fois sur note site, il leur suffit de sélectionner le champagne qui leur plait, la quantité souhaitée, d’effectuer leur règlement sécurisé sur la plateforme.

MM : nous nous chargeons de la livraison à partir du stock en Allemagne par l’intermédiaire de notre partenaire UPS et DHL pour les coffrets. Nous fournissons également des conseils via notre site ou par téléphone du lundi au samedi de 8 h à 18 h.


Vous mettez en avant des vignerons français indépendants dont les méthodes de fabrication respectent la nature. Comment les avez-vous sélectionnés ?

MM : sur les sites de vignerons indépendants, comme il en existe plus de 400, la sélection est vite devenue un travail de fourmi. Nous voulions un vigneron par région et de petites exploitations, des prix raisonnables et surtout des producteurs qui ne sont pas encore sur le marché allemand. Leurs ventes ne représentent que 3 % des parts de marché de ce produit exceptionnel qu’est le champagne. Notre idée était de les aider à se faire connaître outre-Rhin, de mettre en avant leur terroir.

CT : lorsque nous nous sommes déplacés et avons goûté différentes sortes de champagne sur les salons, notamment à Paris, nous avons principalement retenu ceux qui nous plaisaient. La rencontre avec les vignerons sur leurs domaines en Champagne nous a permis de découvrir leurs méthodes éco-responsables qui correspondaient à nos critères de sélection.


Votre site est en allemand. A qui vous adressez-vous exactement, quelle est votre clientèle cible ?

MM : nous nous adressons aux Allemands qui sont de grands amateurs de champagne mais aussi à la communauté française, aux internationaux, bref à tous, mais avant tout aux particuliers et au secteur de la gastronomie.

CT : notre objectif est de démocratiser le champagne loin des représentations ostentatoires que les Allemands s’en font et se démarquer des marques prestigieuses considérées comme produits de luxe. Pour les Français, c’est facile, c’est un peu une évidence, mais en Allemagne aussi, le champagne devrait pouvoir se boire à n’importe quelle occasion.
 

champagne Moreau Tissier
La Frenchy Box



Si je passe commande de champagne sur votre site, quelle est la fourchette de prix à laquelle je dois m’attendre et quels seront les délais de livraison ?

MM : ça peut aller très vite, il faut compter à peu près une semaine pour être livré, parfois moins. Mais avec le coronavirus qui ralentit tous les processus, mieux vaut passer commande le plus tôt possible, un impondérable est vite arrivé. En ce qui concerne les prix, les crémants vont de 11 à 18 euros et le prix d’une bouteille de champagne oscille entre 23 et 28 euros.

CT : nos prix sont moins chers que ceux du champagne de marque, nous réduisons nos marges au maximum car nous souhaitons rendre le champagne très accessible.


Les fêtes de fin d’année approchent à grand pas et le champagne devrait accompagner de nombreux menus. Quelle association de met et de champagne pourriez-vous recommander ?

CT : le champagne se marie très bien avec les huîtres, les poissons fumés, les plateaux de fromage.


Si vous aviez un message, un conseil pour nos lecteurs, quel serait-il ?

CT : l’histoire du champagne est une belle histoire franco-allemande, le champagne unit les Français et les Allemands. N’hésitez pas à consommer du champagne !

MM : de mon côté, je conseillerais aux lecteurs intéressés de passer commande sans attendre pour découvrir nos sélections de champagne de vignerons et être livrés à temps mais aussi de consulter régulièrement notre site car nous développons la boîte apéritif, les tartinades, les coffrets à offrir comme la Frenchy Box avec un emballage de produits naturels... Notre gamme est petite mais notre palette de goûts variée. Venez tester et goûter le terroir français !


Interview / Publireportage

Pour en savoir plus :

champagne Moreau TissierMoreau & Tissier GbR
Wilhelmshöher Str. 24
12161 Berlin
Deutschland

Tél. : +49 1721326128
Mail : info@moreautissier.com

 

Site internet : www.moreautissier.com

Page facebook

 : https://www.facebook.com/frenchbubblesberlin

Compte Instagram : https://www.instagram.com/frenchbubblesberlin

 

Valérie Keyser

Valérie Keyser

Directrice de Lepetitjournal.com à Francfort et Heidelberg-Mannheim (2013-2019) et Rédactrice en chef des 6 éditions Allemagne (juin 2019-décembre 2020), Valérie est aussi Guide interprète conférencière et professeur de Tandem.
1 Commentaire (s) Réagir
Commentaire avatar

jean luc1 dim 20/12/2020 - 13:30

rien de surprenant se sont des distributeurs comme les autres , moi j#achête mon seckt directement auprés des vigneron allemands , donc en circuit court , laqualitée de ces seckt est aussi bonne voir meilleur que les champagne français et moins chére aussi jean luc 1 https://www.expat.com/forum/viewforum.php?id=4259

Répondre

Vivre à Berlin

SANTÉ

La contraception en Allemagne : à quel prix ?

Jusqu'à lors réservée aux personnes mineures, la contraception gratuite sera désormais accessible à toutes les femmes de moins de 25 ans en France, à partir de 2022. En Allemagne : que dit la loi ?