Mercredi 19 décembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

PAROLE DE BLOGUEURS-Explorer Berlin et ses moindres recoins avec Elodie Benchereau

Par Lepetitjournal Berlin | Publié le 17/07/2013 à 23:00 | Mis à jour le 18/11/2013 à 21:44

Nous poursuivons notre série consacrée aux blogueurs francophones de Berlin avec Elodie Benchereau, qui nous informe régulièrement, au travers de son blog goodmorningberlin.com, sur la vie quotidienne berlinoise, ses endroits alternatifs et insolites, ainsi que sur des endroits cachés qu'elle déniche lors de ses explorations urbaines. A la fois drôle et informatif, ce blog ne cesse de grimper en notoriété justifiée par l'originalité et l'exclusivité de ses informations.

                           

Crédits photo : Florian D

Entre la blogosphère et Elodie, c'est une histoire de longue date. Goodmorningberlin.com n'est pas moins que son quatrième blog, qu'elle décide de créer lors de son retour à Berlin en 2010.
Retour, car ses premiers pas dans la capitale allemande, c'est en 2005 que la jeune fille originaire de l'Eure et Loire les fait. A cette époque Berlin n'était pas encore « the place to be », Barcelone faisant figure de destination préférée des jeunes européens en quête d'alternativité. « Je me suis décidée un peu par hasard pour Berlin, je ne connaissais personne et encore moins la ville, confie Elodie, j'ai trouvé un stage au sein d'une petite entreprise allemande d'édition de cartes de la ville, ce qui était sûrement un présage de ma future activité », commente-t-elle d'un air amusé.
Après cette brève expérience berlinoise, Elodie retourne en France avec une image enchantée de la ville, qu'elle garde alors dans un coin de sa tête le temps de terminer ses études de commerce et de faire ses premiers pas dans le monde du travail à Paris. « Lorsque j'ai été diplômée en 2008, on était en pleine crise et, comme tant d'autres, je me suis retrouvée au chômage », explique-t-elle, « j'ai décidé de postuler dans le monde du web en envoyant des candidatures un peu partout ». Après des mois de recherche, elle est embauchée par une jeune équipe souhaitant créer un magazine de beauté en ligne et participe ainsi à la création du site, lui offrant une première expérience non négligeable dans le web. Faute de moyens, ce magazine web fermera assez rapidement ses portes. On est en 2010, la situation économique de la France ne s'étant pas améliorée, loin de là, l'image enchantée de Berlin refait surface dans l'esprit d'Elodie, qui décide de s'y installer durablement. Un appartement, un job dans l' e-commerce, tout s'enchaîne assez vite pour cette entrepreneuse qui fonde quelques mois plus tard le blog goodmorningberlin.com, dans lequel elle raconte son Berlin, celui qu'elle affectionne le plus, hors des sentiers battus.

De blogs à blogs, une expérience qui s'est renforcée avec les années
"Suite à mes deux premiers blogs, cela m'a semblé naturel d'en faire également un sur Berlin, explique la jeune française, c'est une ville qui inspire tellement que, même si on n'est pas artiste, le côté créatif ressort de lui-même".
Ces deux blogs, dont la blogueuse, âgée de 28 ans, parle, ont également connu un franc succès. Sa première création « visa-australie.fr », a été réalisée avec une amie dans le but de financer leur voyage sur le plus petit continent du monde. "Nous avons trouvé des partenaires de tours touristiques en Australie qui, en échange d'une publicité sur notre blog, nous ont offert des réductions sur leurs offres touristiques", explique Elodie, encore étonnée que cela ait si bien fonctionné. "Je me suis alors rendue compte de tout ce qu'il était possible de faire avec l'Internet", la jeune femme blonde au sourire généreux.  Elle a ensuite enrichi son expérience dans la blogosphère avec la création de « jeune-diplôme-au-chomage.fr ». Avec ce blog, les prémices d'une écriture drôle, décalée et fraîche pouvaient déjà se faire sentir. Une façon de traiter la situation des jeunes au chômage avec un regard positif. "Ce blog a très bien marché, car malheureusement, de nombreuses personnes étaient dans la même situation que moi mais maintenant que je ne suis plus au chômage, je ne m'en occupe plus trop », affi. A côté de son auto-formation dans le monde du web au travers de la réalisation de ces différents blogs, la berlinoise d'adoption acquiert également de solides connaissances grâce à ces différents jobs dans l'e-commerce et le référencement. Mais ce qu'elle vise désormais, c'est la professionnalisation de son blog pour tenter d'en vivre. « J'ai fait un long séjour en Amérique centrale, et lorsque je suis revenue en mai 2012, j'ai décidé de reprendre mon blog de façon plus sérieuse, confie Elodie, et de trouver un moyen de le financer ». Elle se met alors à l'alimenter plus régulièrement et met en place une newsletter en juin 2012. L'e-marketing n'ayant pas fonctionné, une autre idée lui est venue : mettre à profit ses connaissances et proposer des visites guidées et payantes de la ville, « hors des sentiers battus ». Les demandes s'enchaînent au printemps dernier, presque en même temps que la sortie de son ebook consacré au quartier de Mitte, et l'envolée de goodmorningberlin.de, déjà bien en route, se fait de plus en plus importante. «Mes tours touristiques, et autres projets, se basent sur l'ensemble de mes expériences et recherches sur Berlin que je donne à lire gratuitement sur mon blog. Les visites me permettent ainsi de le financer et d'offrir aux touristes en quête d'autres choses, un point de vue plus personnel et original de Berlin», explique Elodie, qui n'accepte que des petits groupes afin d'adapter ses tours aux intérêts de chacun et d'en profiter pour sensibiliser ces passagers ou nouveaux venus sur la situation actuelle de Berlin, notamment lorsqu'il s'agit des lieux alternatifs qui résistent encore. « C'est important d'avoir cette démarche lorsque l'on montre Berlin à des touristes, afin qu'ils comprennent la réflexion qu'il y a derrière ces organisations et leur bienfait social pour la ville». Loin de s'arrêter là, Elodie a en tête bien d'autres projets dont vous entendrez, très certainement, bientôt parler.

Anaïs Gontier (lepetitjournal.com/Berlin) jeudi 18 juillet 2013

Savoir plus : 

http://www.goodmorningberlin.com/

A relire :

http://www.lepetitjournal.com/berlin/communaute/157242-parole-de-blogueurs-marie-pianiste-et-blogueuse-a-ses-heures-perdues

http://www.lepetitjournal.com/berlin/accueil/actualite/158761-paroles-de-blogueurs-nat-la-blogueuse-qui-aimait-la-biere-berlin-et-le-rock-n-roll

 

0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Berlin

EDUCATION

Anne Henry « FLAM est le parent pauvre de l’enseignement du français »

Le programme de consolidation du Français Langue Maternelle – FLAM- vise à favoriser la pratique extra-scolaire de la langue française chez des enfants d’expatriés français ou de familles binationales

Sur le même sujet