TEST: 2240

Prise de parole d’Angela Merkel suite aux attentats de Kaboul

Par Lepetitjournal Berlin | Publié le 27/08/2021 à 09:03 | Mis à jour le 27/08/2021 à 11:15
Photo : © Ehimetalor Akhere - Unsplash
Deux personnes tenant un drapeau afghan dans leurs mains.

Suite à l’évolution de la situation à Kaboul ces dernières heures, la chancelière allemande, Angela Merkel a pris la parole hier, qualifiant ces attentats-suicides supposés d’« absolument abjects ».

 

Elle revient également sur le fait que des avertissements répétés avaient été lancés ces derniers jours. "Que cela se produise maintenant est bien sûr une nouvelle regrettable."

 

La ministre de la Défense, Annegret Kramp-Karrenbauer, a déclaré que tous les soldats allemands ainsi que le personnel dépendant du ministère fédéral des Affaires étrangères avaient été transférés par avion de Kaboul à Tachkent. Les attaques à l'aéroport ont clairement montré "qu'une extension de l'opération à Kaboul n'était pas possible". Cependant, l'Allemagne reste responsable des personnes qui n'ont pas pu être évacuées par avion. Mme Kramp-Karrenbauer a déclaré que les promesses d'admission sur le territoire allemand restaient valables. L'Allemagne est actuellement en pourparlers avec les talibans afin de trouver un moyen pour ces personnes de quitter le pays après le retrait définitif des forces internationales.

 

Le ministre des Affaires étrangères, Heiko Maas, a déclaré, "notre travail se poursuit - et se poursuivra jusqu'à ce que toutes les personnes dont nous sommes responsables en Afghanistan soient en sécurité". Le ministère fédéral des Affaires étrangères reste en contact avec les Allemands qui sont restés sur place. Ils espèrent un départ organisé. Pour le personnel local ainsi que pour les membres engagés de la société civile, des médias et du monde universitaire, une sortie par les États voisins devrait être envisageable selon M. Maas.

 

 

Pour recevoir gratuitement notre newsletter du lundi au vendredi, inscrivez-vous !

Pour nous suivre sur FacebookTwitter et Instagram

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Berlin !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Emma Granier

Rédactrice en chef de l'édition Berlin.

À lire sur votre édition locale