BAR - Madame Claude, quand des Français réhabilitent une ancienne maison close

Par Lepetitjournal Berlin | Publié le 09/06/2008 à 02:00 | Mis à jour le 13/11/2012 à 11:31

Dans le bouillonnant Wrangelkiez, un nouveau bar français a ouvert ses portes, sur l'idée originale de trois Auvergnats, venus conjuguer terroir français et liberté berlinoise. C'est le bar qu'a choisi Le Petit Journal Berlin pour soutenir les Bleus pendant l'Euro 2008 ! Rendez-vous ce soir sur la terrasse pour le match France-Roumanie !

Pour l'été, venez fêter l'Euro 2008 au Madame Claude, le dernier né français à Berlin ! (photo Morgane Renou)

Madame Claude était la tenancière d'un réseau de prostituées très réputé dans les années soixante à Paris. Trois amis d'enfance auvergnats, Jean-Christophe, Julien et Sébastien, ont décidé de rendre hommage à cette figure des nuits franciliennes en ouvrant un établissement à son nom, depuis le 29 février.
Jean-Christophe Simon, "partie communication"de ce triumvirat originaire du Puy-en-Velay, parle d'un "coup de foudre pour Berlin, cette ville où la liberté est tellement omniprésente". De fait, au printemps 2007, les trois compères abandonnent leurs activités professionnelles respectives afin de se lancer dans l'aventure berlinoise. L'emplacement de Lübbenerstrasse est trouvé en octobre, la réorganisation et décoration complètes de cette ancienne maison close - natürlich - est achevée trois mois plus tard.

Bouillonnement culturel
La programmation se veut éclectique : "On veut pas d'un truc "arty", stable et finalement inactif comme il y en a beaucoup à Berlin. On est ouvert à tout, du moment que ce soit fun et original", ajoute Jean-Christophe. Concerts, performances, scènes ouvertes, "blind tests"? Il s'agit bien d'un établissement de joie renouvelé en plein Kreuzberg, créé et géré sous la forme d'un bar où les clients sont appelés à se rencontrer. C'est une véritable place de sociabilité fournie en productions artistiques comme en spécialités de terroir auvergnat. Un lieu à la fois empreint de "french touch", et intégré dans l'esprit berlinois, créatif et innovateur.

La recherche du surprenant
En plus de l'organisation de l'espace, découpé en bar, petits espaces de discussion et salle de concerts, ce qui frappe le visiteur à sa première entrée est bien évidemment le concept décoratif : l'artiste Clémence Delarbre, sur une idée collégiale, a élaboré un salon totalement à l'envers. Robinets, tables, chaises, étagères pleines de DVD, parties de poker en cours et d'autres surprises vous attendent au dessus de vos têtes, au lieu d'être normalement à vos pieds. "Ca part d'une idée de rêve d'enfant;qui n'a jamais rêvé d'avoir une chambre à l'envers ?", explique Jean-Christophe. Décoration burlesque, programmation originale et accueil chaleureux, c'est l'endroit que les Français attendaient pour célébrer les nuits berlinoises !

Que la fête commence pour l'Euro 2008 !
Ce soir, dès 17h30, toute l'équipe du Petit Journal.com sera là pour encourager les Bleus contre la Roumanie. Venez soutenir votre équipe avec nous, porter les couleurs de la France, et poursuivre la fête pour une troisième mi-temps festive et musicale !
Thomas DESMAISON. (www.lepetitjournal.com/berlin.html) lundi 9 juin 2008

Madame Claude, Lübbenerstrasse 19, Berlin-Kreuzberg (U. Schlesisches Tor).
Ouvert tous les jours à partir de 19h.
www.myspace.com/madame_claude     
http://www.myspace.com/battiston82
{mxc}

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Berlin !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Emma Granier

Rédactrice en chef de l'édition Berlin.