TEST: 2239

L'Espagne a commencé à vacciner les enfants. Questions-réponses

Par Perrine Laffon | Publié le 19/12/2021 à 12:00 | Mis à jour le 19/12/2021 à 18:28
Photo : Kristine Wook 
Un docteur avec un masque hygiènique, tenant une seringue, avec une peluche

Les enfants de cinq à onze ans ont désormais accès au vaccin contre le Covid-19. Petit guide de la vaccination des moins de douze ans en Espagne.

 

Mercredi dernier, la première journée de vaccination des enfants s'est déroulée comme un jour de rentrée : avec de l'excitation, un peu de réticence, quelques pleurs pour certains, et en toute tranquillité pour d'autres. Chaque communauté autonome espagnole est chargée de distribuer le vaccin aux 3,3 millions de mineurs concernés. Certaines régions ont choisi de vacciner les enfants dans les écoles. À Madrid, ce sont les hôpitaux qui assureront la campagne de vaccination infantile. En Catalogne, les enfants recevront les doses dans les mêmes points de vaccination que les adultes. 

Quels enfants peuvent être vaccinés en Espagne ?

Tous les enfants âgés de 5 à 11 ans peuvent avoir accès au vaccin depuis le 15 décembre, avec une priorité pour les enfants les plus vulnérables : les enfants dépendants atteints de plusieurs pathologies, les enfants qui ont un cancer, les malades immunodéprimés, ceux présentant une cardiopathie congénitale,...

Quel vaccin est injecté aux mineurs ?

Le vaccin des laboratoires Pfizer-BioNTech a été approuvé par l'Agence Européenne du Médicament pour les mineurs. La dose qui est injectée aux enfants, commercialisée sous le nom de Comirnaty, correspond à un tiers de la dose injectée aux adultes. 
Comme les adultes, les enfants eux-aussi recevront deux doses du vaccin, mais dans le cas des moins de douze ans un délai de huit semaines devra être respecté entre les deux injections. 

Et pour les enfants qui ont déjà passé le Covid ?

Les mineurs de douze ans qui  ont été contaminé par le virus pourront recevoir une seule dose de vaccin à partir de quatre semaines après le diagnostic de l'infection. Dans le cas où un enfant se serait infecté après avoir reçu la première dose de vaccin, le processus de vaccination pourra être complété par une seconde dose une fois l'enfant récupéré de l'infection, (quatre semaines minimum après le diagnostic et en respectant toujours un délai de huit semaines entre les deux doses).

Qui peut autoriser l'enfant à être vacciné ?

La vaccination est accessible aux enfants avec l'autorisation de l'un des deux parents l'accompagnant. Si la vaccination d'un mineur ne peut se faire en présence de l'un de ses parents ou tuteur légal, une autorisation écrite et signée des deux parents  (ou tuteur) sera demandée. En cas de désaccord entre les progéniteurs au sujet de la vaccination de leurs enfants, c'est le parent qui s'y oppose qui devra manifester son refus auprès du système de santé. La justice sera alors saisie pour dénouer le conflit. La médiation et le consensus entre les deux parents seront toujours recommandés pour trouver une solution, le recours en justice pouvant retarder la décision de plusieurs mois. 

perrine laffon

Perrine Laffon

Journaliste et rédactrice web française à Barcelone. Spécialiste de la culture locale et nationale. Suivi de l'actualité catalane, portraits, analyses. Passionnée de voyages et d'Histoire.
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale