Le meilleur déchet est celui qu’on ne produit pas! Comment mieux recycler en Espagne?

Par Edith Vandenberghe | Publié le 13/04/2022 à 13:30 | Mis à jour le 13/04/2022 à 13:30
Photo : Creative commons
Des containers de recyclage à Vitoria en Espagne CC

Dans un webinar d’environ une heure, l’OCU (équivalent d’UFC Que Choisir en France) explique tout le processus lié au recyclage en Espagne. On comprend mieux les 3R: Réduire, réutiliser et enfin, recycler. Explications.

 

Avant de recycler: Réduire

Tout le monde le sait, mais bizarrement on se focalise souvent plus sur le recyclage que sur la réduction ou la réutilisation des déchets. Pourtant dans les 3 R, avant le R de recyclage, il faut donner la priorité à 'Réduire' et 'Réutiliser'. Ce n’est qu’à la fin qu’on arrive à “Recycler”!

 

Explication des 3 R du recyclage

Réduire veut dire se poser des questions du style: en ai-je vraiment besoin? Ne l’ai-je pas déjà quelque part? Puis-je l’emprunter à quelqu’un ou le louer, plutôt que d’acheter cet outil ou ce vêtement qui me fait un clin d'œil en vitrine du magasin?

 

Donc avant de passer en caisse, demandez-vous si cet objet est vraiment nécessaire et si vous ne pouvez pas vous le procurer par un autre biais, comme par exemple en l'empruntant à un voisin. 

 

Avant de recycler : Réutiliser

Eh oui, certains objets peuvent être faits à partir d’autres. Les restes des uns peuvent avoir une seconde vie. C’est ce qu'explique cet autre article sur le recyclage du plastique, où y est mentionné l’upcycling par exemple. Si cela peut éviter d’acheter neuf, c’est parfait. L’upcycling peut servir à mille choses. Par exemple, créer un arbre de Noël sans acheter un véritable arbre, ce qui évitera de devoir le jeter ensuite. 

Recycler exemple de recyclage

Réparer 

Est-ce vraiment nécessaire d’acheter une autre paire de jeans quand la braguette est endommagée? Il suffit d’aller dans un petit magasin du style Yaya Costurera si on ne sait pas coudre, et le tour est joué! Pareil pour nos chaussures: les cordonniers font des merveilles, et de notre côté notre empreinte carbone se porte mieux!

Mettez-vous au zéro-déchet

Ce n’est pas aussi difficile qu’on peut le penser. C’est juste une question d'organisation. Les magasins “al granel” comme on dit en espagnol pullulent dans les villes et même les villages. Le principe est simple: vous venez avec vos propres récipients, le magasin les pèse à l’entrée, vous les remplissez de la denrée de votre choix, et le magasin pèse à nouveau et vous fait payer la différence de ce poids. 

 

Pour les fruits et les légumes, encore plus simple: il suffit de prendre des sacs en tissu avec vous car en effet, même les sacs qu’on dit “compostables” n’ont pas une empreinte carbone neutre…

 

Pour la salle de bain, revenez au savon! Il en existe de toutes sortes: savon pour le corps, déodorant, savon de rasage, shampoing solide, après-shampoing solide, crème hydratante, on trouve vraiment de tout!

Tout ça, ce sont bien sûr des règles universelles, pas seulement pour l’Espagne.

Une usine de recyclage
 Pacopac

Le recyclage en Espagne

Venons-en maintenant au recyclage. Avant de donner des conseils par type de matériau ou de container, il est bon de rappeler de ce qu’on a en Espagne:

 

  • Container jaune pour les emballages (plastique, tétra pack, aluminium, boîtes de conserve etc.)
  • Container bleu pour le papier et le carton
  • Container vert pour le verre, toutes couleurs confondues
  • Container marron pour le compost (pas dans toutes les municipalités)
  • Container gris pour les restes (mais  pas valables pour tout, attention)

 

Certains déchets ne vont dans aucun de ces containers. Pour ceux-là, rendez-vous dans le magasin où vous avez acheté l’objet ou alors contactez votre mairie. Il existe aussi des Puntos Verdes ou Puntos Limpios, qui récupèrent une grande partie de ce qui ne va pas dans ces autres containers.

 

Si vous souhaitez en savoir plus sur le recyclage en Espagne, un article est disponible sur ce nouveau site web à ce sujet. 

 

Suivez maintenant les conseils pour mieux recycler, container par container!

Le container bleu: le papier 

En Espagne comme dans la plupart des autres pays, le papier ne peut être recyclé que s'il est propre et sec. Par contre, vous pouvez le recycler même s’il y a de l’encre dessus. 

 

Pour le papier humide ou taché, surtout par la graisse, ce n’est pas recyclable. Certaines municipalités l’accepteront dans leurs containers marrons pour le compost, mais c’est plutôt rare car cela donne un compost de mauvaise qualité. Donc par défaut et sauf exception de votre municipalité, celui-ci doit aller dans la poubelle grise. 

Le container jaune: plastique, aluminium et autres emballages

Attention aux apparences. Certains produits semblent être du plastique mais sont en fait un mélange. Avec le plastique, il est conseillé de bien regarder avant d’acheter un produit, et d’essayer d’en trouver un autre dans les cas suivants (car soit c’est pratiquement impossible à recycler, soit les lecteurs optiques ne les détectent pas et les envoient à la décharge pour être enfouis) :
 

  • Emballage fait de multiples matériaux
  • Barquettes de plastiques
  • Les  plastiques opaques, de couleur, ou noirs 
  • Les récipients avec des mécanismes de pompes

 

Voici quelques conseils pour le recyclage du plastique :

  • Réduire l’espace de vos bouteilles en les compactant, tout en s’assurant que le bouchon soit bien vissé car sinon il ne sera pas recyclé de par sa trop petite taille. 
  • Faites des boulettes de la taille de votre poignée de main à peu près pour l’aluminium. Cela facilitera sa détection dans le processus de recyclage. 
  • Les capsules de café en aluminium sont difficilement recyclables, mais vous pouvez faire ceci: soit demander à votre magasin de les récupérer, soit les rincer et les empiler avant de les jeter, pour une meilleure détection des machines.
  • Préférez les récipients de grandes tailles à ceux de petites tailles, car plus ils sont grands, plus les machines les détectent pour le recyclage.

Le container vert: le verre 

Le processus est différent, pour ceux-ci il faut faire très attention à:

  • ne pas mélanger le verre avec d’autres matériaux : cela peut condamner le container entier à ne pas être recyclé!
  • ne pas confondre le verre avec d’autres matériaux qui lui ressemblent mais qui ne se recyclent pas de la même façon, comme les vitres ou miroirs. 
  • économiser votre eau: oui il faut retirer le reste de liquide ou de nourriture, mais il est inutile de laver le récipient. 

 

De manière générale, faites attention au marketing des marques!

Méfiez-vous des déclarations “100% recyclable”. En Espagne, nous ne pouvons pas tout recycler tout simplement parce que nous n’avons pas tous les procédés, toutes les machines ou encore parce que ce n’est pas rentable. 

 

Et n’oubliez pas, le meilleur déchet est celui qu’on ne produit pas! Vous pouvez facilement changer vos habitudes. Partout on trouve de plus en plus de boutiques zéro-déchets. Le site Planeta Sana commence tout juste à en recenser sur son carnet d’adresses durables participatif

 

Et enfin dernier conseil, incitez les autres à recycler. Il suffit parfois de partager vos lectures comme cet article pour que nous fassions tous mieux notre devoir de citoyen!

 

 

Edith Vdb LPJ

Edith Vandenberghe

Rédactrice web française et créatrice du blog bilingue World Travel Able et de la plateforme collaborative Planeta Sana, qui traitent de style de vie nomade et éco-responsable, bien-être et inclusion.
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale