Mercredi 22 août 2018
Barcelone
Barcelone
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Les langues dans le système scolaire catalan, comment ça marche ?

Par Eva Sannino | Publié le 18/12/2017 à 18:18 | Mis à jour le 19/12/2017 à 10:19
Photo : web.gencat.cat
Classe enseignement école catalogne

Inscrire ses enfants à l’école en Catalogne peut sembler un casse-tête pour les expatriés. Langue régionale, castillan, français : comment s’y retrouver et quelle viabilité pour les enfants ?

 

La Communauté catalane possède trois langues officielles : le catalan, l’espagnol et l’occitan ou aranais. Cependant, seul le catalan constitue la langue d’enseignement dans les structures éducatives d’après la Generalitat. Langue d’apprentissage et de communication à l’école, le catalan est également utilisé dans le cadre des activités orales et écrites, dans le matériel pédagogique comme les manuels et les évaluations. Malgré l’instauration de la langue régionale comme langue véhiculaire, l'institution affirme tout de même que "le programme scolaire garantit l'entière maîtrise des langues officielles catalane et castillane à la fin de l’enseignement obligatoire". 

 

 Le Gouvernement autonome prévoit quelques heures par jour d’apprentissage dans des classes d’accueil

 

Pour les enfants qui ne serait pas familier avec le catalan, le Gouvernement autonome prévoit quelques heures par jour d’apprentissage dans des classes d’accueil pour disposer du bagage linguistique minimum pour suivre les cours normaux. Cette véritable immersion linguistique, ou immersió lingüística en catalan, a pour but la conservation et la pratique de la langue régionale, à l’écrit et à l’oral. En plus des deux premiers idiomes, l’enseignement obligatoire comprend une langue vivante étrangère en plus. L’anglais constitue le choix majoritaire des établissements même si la Generalitat relève quelques écoles qui offrent le français comme première langue étrangère. Certains centres éducatifs proposent une seconde langue vivante. Pour en arriver là, c’est la loi autonome de 2009 qui a marqué un tournant dans le système éducatif de la région. Le texte souligne que "la présente loi veut renforcer l'importance du catalan et de son apprentissage en tant que langue de la Catalogne et facteur d'inclusion sociale, et veut s'engager à renforcer le plurilinguisme dans les écoles, en assurant, au moins, un bon niveau d'apprentissage d'une troisième langue". En pratique, l’espagnol n’est enseigné obligatoirement qu’à partir de 6 ans, à raison de deux ou trois heures par semaine. C’est pour cela que chez les jeunes de 15 à 29 ans, 90% parlent le catalan. Près de 70% d’entre eux passent d’ailleurs leur examen d’entrée à l’université en catalan, et poursuivent leurs études supérieures dans cette langue.

 

Des alternatives ?


Trouver un établissement dont la langue véhiculaire est le castillan n’est pas chose facile en Catalogne. D’après OKdiario, sur les plus de 4.500 centres éducatifs de la région, aucun n’offre un enseignement en espagnol, mais le journal est particulièrement positionné contre l'immersion linguistique. Toujours est-il que moins de 1% des établissements proposent un enseignement trilingue où le castillan est la langue de 33% de l’apprentissage. Cette minorité est une option exclusivement privée, où les coûts peuvent atteindre 6.000 euros par an. Une loi du gouvernement centrale mise en place en 2014 oblige la Generalitat à aider financièrement les familles voulant opter pour cette éducation avec plus de 25% de castillan selon El Pais. La région réclame la suppression de la directive, en déplorant seulement 40 demandes d’aides pour l’année scolaire 2016-2017. Avec un enseignement uniquement octroyé en catalan dans les écoles publiques de la province autonome, certains parents d’élèves doivent lutter pour que les enfants puissent étudier le castillan. En ce qui concerne les écoles privées internationales, la langue de l’enseignement peut varier, comme au Lycée français de Barcelone par exemple où les cours sont en français.

 

Les résultats de la politique éducative catalane


Le dernier rapport en date du Programme International du Suivi des Acquis des élèves (PISA) publié en 2016 souligne des disparités significatives dans le système régional. La Generalitat se félicite tout de même des avancements éducatifs. La Catalogne est en effet la zone de l’Union Européenne et de l’OCDE "qui a le plus progressé en compétences scientifiques" rapporte le Gouvernement autonome. Globalement, la région se situe dans la moyenne européenne et espagnole en lecture, mathématiques et sciences selon le rapport PISA. Convivencia Cívica Catalana dénonce pour sa part les différences de résultats entre élèves. L’association affirme que les enfants dont la langue maternelle est le castillan connaissent un taux d’échec scolaire double par rapport aux enfants qui parlent couramment le catalan. En mathématiques par exemple, l’étude de l’OCDE a enregistré un taux d’échec de 20% pour la première catégorie contre 10% pour la seconde selon El Mundo. Les élèves issus de l‘immigration en Catalogne, en provenance de pays à majorité castillane ou de pays étrangers, peuvent accumuler un retard équivalent à vingt mois de scolarisation, contre treize mois dans le reste de l’Espagne et douze mois dans l’UE. L’association Convivencia Civica Catalana attribue ces résultats à l’immersion linguistique catalane.

 

Comparaison entre Catalogne Espagne UE et OCDE en science, matéhmatiques et lecture source Genralitat source Genralitat
Comparaison entre Catalogne, Espagne, UE et OCDE en science, mathématiques et lecture / source Genralitat

 

Fan de comédies musicales et de séries TV, admiratrice des cultures étrangères et de leur gastronomie, curieuse et motivée pour apprendre et à l'écoute du monde.

Eva Sannino

Fan de comédies musicales et de séries TV, admiratrice des cultures étrangères et de leur gastronomie, curieuse et motivée pour apprendre, à l'écoute du monde.
0 CommentairesRéagir
Sur le même sujet