TEST: 2238

Le voleur du célèbre diamant bleu saoudien se repent et devient moine

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec AFP | Publié le 17/03/2016 à 23:00 | Mis à jour le 24/01/2022 à 05:00

Le jardinier thaïlandais à l'origine de la célèbre "affaire du Diamant bleu" a annoncé son entrée dans l'ordre monastique, jeudi, pour "racheter son mauvais karma".
Kriangkrai Techamong avait volé les pierres précieuses du palais du prince saoudien pour lequel il travaillait en 1989.

Jeudi, il a confié aux médias thaïlandais que sa vie, depuis, avait été hantée par son vol.

"Mes malheurs sont le résultat d'une malédiction du diamant saoudien bleu que j'ai volé, j'ai donc décidé d'entrer définitivement dans l'ordre monastique pour racheter mon mauvais karma", a-t-il déclaré au journal Thai Rath.

Il faut dire que, loin de passer inaperçu, ce vol à 20 millions de dollars avait crée un différend, toujours d'actualité 25 ans après, entre la Thaïlande et l'Arabie Saoudite.

M. Techamong avait été démasqué et emprisonné, mais il était parvenu à vendre une part importante des pierres avant son arrestation de sorte que manquait notamment à l'appel un rare diamant bleu de 50 carats.

Les autorités saoudiennes avaient accusé la police thaïlandaise de s'être accaparé le butin et d'avoir remplacé les quelques pierres retrouvées par des contrefaçons.

Riyad avait envoyé un homme d'affaire mener sa propre enquête. Cependant, il a disparu à Bangkok, peu de temps après l'assassinat de trois autres diplomates saoudiens. Une affaire qui, pour finir d'agacer l'Arabie Saoudite, fut finalement classée par la justice thaïlandaise en 2014, "faute de preuves".

Avec AFP vendredi 18 mars 2016

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale